Culture

Théâtre : Sappho, la renaissance d'une icône

Campée dans le Montréal contemporain, la pièce Sappho revisite des thèmes chers à cette poète de l'Antiquité grecque : l'art, la liberté et la beauté de l'amour entre femmes.

Sappho

Photo : Kelly Jacob

Inspirée d’une poète de la Grèce antique, Sappho est une pièce résolument moderne. Célèbre aristocrate de l’île de Lesbos, Sappho accueillait chez elle des jeunes filles, ses « muses », à qui elle enseignait la danse, la musique, la poésie et le théâtre, leur apprenant à penser et, surtout, à aimer en dehors des codes habituels.

« Nous avons choisi de camper la pièce dans le Montréal d’aujourd’hui, celui qui peine à montrer des femmes qui s’aiment sur scène. Il y a un besoin criant d’engager une réflexion collective quant aux préjugés sur la diversité sexuelle­ », souligne la metteure en scène Marie-Ève Milot, qui cosigne les textes avec Marie-Claude St-Laurent.

À l’instar de Sappho, Denise, ex-tenancière de bar, fait de sa maison un espace d’activités artistiques libres. Si la première récitait des poèmes en jouant de la lyre, la seconde se passionne plutôt pour le scrapbooking ! Elle invite chez elle Joris, Chloé, Sacha et Ariane. À l’aide de son vieux rétroprojecteur, elle leur raconte l’histoire de Sappho, dont la vie déroutante a des similitudes avec la sienne. « Le scrapbooking est souvent considéré comme un art de second ordre, un art quétaine suscitant les moqueries, mais il sera pratiqué ici avec une réelle dévotion ! La mise en scène et les personnages le rendront séduisant, significatif et beau », conclut Marie-Ève Milot.

Sappho. Avec Florence Blain Mbaye, Nathalie Claude, Muriel Dutil, Katia Lévesque et Alix Mouysset. Du 8 mars au 2 avril au Théâtre de Quat’sous.

Restons connectées

Recevez chaque jour de la semaine des contenus utiles et pertinents : des recettes délicieuses, des articles astucieux portant sur la vie pratique, des reportages fouillés sur les enjeux qui touchent les femmes. Le tout livré dans votre boîte courriel à la première heure !