Voyages et escapades

Escapade: Charlevoix en famille

Organiser une escapade qui ravira autant les petits que les grands ? Dans la région charlevoisienne, c’est un jeu d’enfant.

À voir
Côté terre, un arrêt au parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie s’impose. On l’a rouvert cette année après y avoir aménagé un nouveau sentier familial (8 km bordant la rivière, sans grand dénivelé). Ce parc se visite à coups de pédales ou de pagaie, ou encore à pied. À noter que les vélos (pour enfants et adultes) et les remorques pour tout-petits sont offerts en location. Adultes : 8,50 $. Enfants : gratuit.

Côté mer, on prend… le Train léger ! L’été, et jusqu’à l’Action de grâce, ce dernier fait la navette entre la Capitale-Nationale et La Malbaie, longeant le fleuve et s’arrêtant au passage dans plusieurs villages. Le paysage est splendide ! Adultes : de 46 $ à 57 $ l’aller-retour. Enfants (de 7 à 17 ans) : 27 $.

Train-leger-Charlevoix

Train léger de Charlevoix (Photo: Alain Blanchette)

Et le ciel ? L’observatoire de l’Astroblème de Charlevoix nous apprend comment, il y a 400 millions d’années, une météorite a façonné la région en s’y écrasant. Le soir venu, on peut, sous le même toit, visiter l’Observatoire astronomique de Charlevoix, doté du seul télescope accessible au public dans la région. Les enfants de tous âges sont les bienvenus, mais ça reste du contenu scientifique… Adultes : 14 $ pour l’Observatoire astronomique, 12 $ pour l’Astroblème, 22 $ les deux. Enfants (de 6 à 14 ans) : 7 $ pour l’Observatoire astronomique, 6 $ pour l’Astroblème, 11 $ les deux. Gratuit pour les tout-petits.

Où loger ?
À La Malbaie, Fairmont Le Manoir Richelieu est une institution ni guindée ni poussiéreuse, malgré ses 116 ans bien sonnés. Fraîchement rénové, l’établissement propose plusieurs activités pour la famille. En été : tour de calèche et visite des écuries (le traîneau du père Noël y est caché !), piscine, guimauves autour du feu… En hiver, patinoire et glissade. Entre 129 $ et 259 $ la nuitée pour une chambre avec deux lits doubles.

Piscine-Manoir-Richelieu-Charlevoix

À Baie-Saint-Paul, Le Germain Charlevoix (anciennement La Ferme) est aussi un hôtel que les petits apprécieront autant que leurs parents. Suffit d’y réserver une chambre familiale dans la Bergerie – les lits superposés feront fureur. Entre 225 $ et 295 $ la nuitée pour une chambre familiale.

Bergerie-LeGermain-Charlevoix

Hôtel Le Germain (Photo: Valérie Schiltz)

Pour qui préfère les auberges, Chez Truchon, à La Malbaie, propose un service aussi chaleureux que le lieu. Les chambres de cette maison centenaire sont lumineuses et confortables. Aux fourneaux, le chef Truchon fait des merveilles avec les produits du terroir. Entre 160 $ et 170 $ la nuitée pour une chambre avec deux lits doubles.

À LIRE: Des applications qui facilitent les voyages en famille

Prendre un verre de bière, mon minou…
La Dominus Vobiscum ? La Vache Folle ? Les fans de bière connaissent. Et c’est à la brasserie du Saint-Pub de Baie-Saint-Paul qu’elles sont nées. Si ces nectars sont aujourd’hui produits à quelques rues de là (pour être ensuite distribués partout en Amérique du Nord), on peut toujours les déguster à l’établissement de la rue Racine. D’autres belles blondes, brunes et rousses se partagent le menu, ainsi que quelques boissons alcoolisées locales, comme les cidres Pedneault et le vin de tomate du Domaine de la Vallée du Bras. Suggestion : le plateau de huit galopins, pour goûter à un max de bières différentes. On peut accompagner le tout d’un plat mettant en vedette un produit du terroir charlevoisien. Psitt ! les enfants sont admis.

Brasserie-Saint-Pub-BSP-Charlevoix

Photo: Valérie Schiltz

À table !
La Maison du Bootlegger Steak House est aussi connue pour son ambiance et son menu que pour les secrets qu’elle recèle. Cette construction datant de 1860 a été mise en valeur dans les années 1930 par Norie Sellar, un gentleman qui n’avait qu’une idée en tête : déjouer la Prohibition. Le bureau et le salon particulier de Monsieur, des bars camouflés, des portes secrètes et des corridors cachés y forment un labyrinthe amusant à découvrir.

Un petit café ?
Le Café Chez-nous est très convivial avec son air rétro, parfait pour un petit-déjeuner, un lunch ou un dessert. Si Marc Asselin, le proprio, est sur place, piquez-lui une jasette. Ce passionné de la région vous donnera d’excellents tuyaux pour découvrir des endroits moins courus par les touristes.

À faire
Baie-Saint-Paul (et la rue Saint-Jean-Baptiste en particulier) offre la plus grande concentration de galeries et de boutiques d’artisanat au Canada ! On s’y rince d’abord l’œil, puis on succombe : savon à la lavande chez Quai des bulles, jolie robe chez Point d’exclamation, bougie de Chez Urbain, mistelle de la Cidrerie Pedneault… Pour combler les bambins, on s’arrête à la confiserie Fraîcheurs et saveurs. Mieux, on se tourne vers Charlevoix Éco-Mobilité, qui loue des vélos électriques et propose des tours en vélo-taxi ou en moto avec side-car. Pour voir Charlevoix autrement – et faire briller les yeux des petits ! Balade de 45 minutes en vélo-taxi : 45 $ par adulte (35 $ si on est deux), gratuit pour l’enfant qui accompagne. Tour de moto d’une heure : 130 $ pour un adulte et un enfant, et 160 $ pour un adulte accompagné de deux enfants.

Velo-taxi-Charlevoix

Photo: Valérie Schiltz

Pour terminer la journée en beauté, on se rend à la plage, tout près. Ou encore, on opte pour l’un des nombreux sites où notre progéniture pourra s’extasier devant émeus et alpagas.

Emeus-Alpagas-Charlevoix

L’itinéraire
Quand y aller ? Douze mois par année ! Les activités sont toutefois plus nombreuses entre juin et octobre et de décembre à avril. Comment s’y rendre ? De Québec, on suit la route 138 jusqu’à Baie-Saint-Paul ou La Malbaie. Il faut compter environ quatre heures et demie à partir de Montréal.

Parc-Hautes-Gorges-Charlevoix

Parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie (Photo: Annie Bolduc Tourisme Charlevoix

Pour les fins palais
Les gourmets ne voudront pas rater les terrines des Volières de Baie-Saint-Paul, le saumon fumé du Fumoir St-Antoine, les viandes de Caprivoix, les fromages de La Maison d’affinage Maurice Dufour… Bref, impossible de quitter la région sans avoir dégusté quelques spécialités de la place ! #routedessaveurs

Route-des-saveurs-Charlevoix

Une rage de sucre ?
Si l’on aime se sucrer le bec, la Chocolaterie Cynthia, une entreprise familiale de Baie-Saint-Paul, est un incontournable. Tout est fait sur place avec des ingrédients top qualité, comme le miel de Charlevoix. À essayer : les petites bouchées Ma chérie, à la cerise, au caramel à la fleur de sel ou aux bleuets. L’été, les bambins seront séduits par le frigo à gelatos, alors que, l’hiver, ils n’en auront que pour le bar à chocolat chaud.

Chocolaterie-Cynthia

 

À LIRE: La France en famille