Voyages et escapades

Évasion : carnet d’adresses à Paris

Pour celles qui ont besoin de siroter régulièrement des cafés crème dans la capitale française, voici comment passer un week-end de rêve à Paris. Foi de notre journaliste, une vraie habituée !

Samedi avant-midi : par ici, la visite !

Qu’on en soit à son premier ou à son énième séjour, une visite guidée hors de la meute est toujours agréable. Pour sortir des sentiers battus, on s’inscrit à l’une des balades de Parisien d’un jour (c’est gratuit !) et on se laisse surprendre par la découverte d’un quartier dont on ignorait tout. J’ai particulièrement apprécié ma promenade dans Montmartre où, avec le guide – un résident du secteur –, j’ai passé outre la place du Tertre pour explorer de magnifiques cours intérieures fleuries.

Parisien-dun-jour

Photo: Parisien d’un jour

Shopping en après-midi

À Paris, le dimanche, les commerces de certaines zones touristiques dont Montmartre, le Marais et Champs-Élysées sont ouverts, mais généralement, tout est fermé. (Ne rechignons pas, cela fait partie de l’art de vivre français…) Pendant les heures d’ouverture, j’aime mettre le cap sur & Other Stories, ma boutique de mode à prix doux préférée, pour dégoter un vêtement ou un accessoire vraiment original qui fera l’envie de toutes mes amies !

Une soirée dans le Sentier

J’aime le restaurant Edgar, dans l’ancien secteur des ateliers textiles, qui déborde sur la cour des miracles qu’évoque Victor Hugo dans Notre-Dame de Paris. On y déguste des plats du genre « ceviche de mulet noir et pomelo ». En face, le nouveau Baretto di Edgar nous régale à l’italienne.

terrasse-Edgar

Photo: Edgar hôtel & restaurant

Farniente dominical

Après dégustation, à l’appart, des croissants que Chéri est allé chercher à la boulangerie du quartier, je vais bouquiner chez Shakespeare and Company. Avec son parquet de bois qui craque, son salon et ses rayonnages qui débordent de livres (majoritairement en anglais), cette librairie est certainement l’une des plus chaleureuses au monde. Ensuite, j’aime pique-niquer du côté de Paris Plages (mi-juillet-fin août) ou le long des Berges, cette superbe promenade qui borde la Seine, rive gauche, entre les musées d’Orsay et Branly.

Romance en p. m.

Le musée de la Vie romantique (16, rue Chaptal, IXe) est l’un de mes établissements parisiens préférés. Dans cet hôtel particulier sont présentés de beaux objets ayant appartenu à l’écrivaine George Sand, tandis qu’au salon se fait entendre la musique de son amant, Frédéric Chopin. J’y retourne encore et encore, ne serait-ce que pour prendre un thé au jardin.

Musée-de-la-Vie-romantique

Photo: Musée de la Vie romantique © D. Messina – Ville de Paris

En soirée : on se fait une toile ?

Direction cinéma pour voir un film (qui ne sera probablement jamais diffusé au Québec) ou encore, sortie côté Centre Pompidou (le musée ferme à 21 heures), qui propose toujours des expos extraordinaires. Psitt : du Georges, le bistro perché sur son toit-terrasse, quelle vue on a sur Paris !

Ailleurs comme chez soi

Vivre la vida locale en logeant dans un appartement plutôt qu’à l’hôtel est chose possible au cœur de Paris grâce à Loc’appart. Ce réseau en propose 14, dont le studio Quincampoix dans le Marais, à partir de 176 $ la nuitée pour deux personnes. En plus, quelqu’un nous accueille sur place et nous renseigne sur les bonnes adresses du quartier. Bon à savoir : Loc’appart dispose aussi d’une sélection de logis dans plusieurs villes italiennes, dont Venise, Rome et Florence. À Paris comme en Italie, la durée de séjour minimum est de trois nuitées.