Soins du visage et du corps

Banc d’essai : écrans solaires pour enfants

On a testé six produits recommandés par les dermatologues, histoire de savoir s’ils sont aussi pratiques qu'efficaces pour nos chérubins. Voici les résultats!

Toutes les marques qui figurent au banc d’essai sont approuvées par l’Association canadienne de dermatologie (ACD). Il s’agit donc de produits peu ou non parfumés, non comédogènes, non irritants, hypoallergéniques et dotés d’un facteur de protection solaire (FPS) d’au moins 30. Comme le FPS ne concerne que les UVB, l’ACD recommande de choisir une crème à large spectre, c’est-à-dire qui filtre à la fois les UVB et les UVA.


 

Ombrelle Enfants – Crème – FPS 45 
Intéressant : à l’épreuve de l’eau.
Facilité d’application : le format de la bouteille est pratique, facile à tenir. Contrairement à certains écrans très liquides, cette crème est assez consistante pour être appliquée directement sur le corps, sans risque de dégâts. Elle s’étend bien.
Texture : légère.
Odeur : sans parfum. Elle sent pourtant très bon.
Couleur : la crème est blanche, mais peut laisser des auréoles jaunâtres sur les vêtements.
Prix : 18,99 $ (240 ml)
Prix pour 15 ml : 1,18 $

Neutrogena Enfants


 
Neutrogena Enfants

Neutrogena Enfants – Lotion en vaporisateur – FPS 60
Intéressant : sans parabènes.
Facilité d’application : cette lotion peut être vaporisée sur la peau sèche… ou mouillée, ce qui est bien pratique.
Texture : très légère. Elle pénètre très vite dans la peau sèche, moins rapidement dans la peau mouillée.
Odeur : les émanations d’alcool laissent place à un agréable parfum d’agrumes, qui finit cependant par s’estomper.
Couleur : incolore, la lotion peut toutefois laisser un film gras sur les vêtements.
Prix : à partir de 17,57 $ (141 g)
Prix pour 15 g : 1,87 $

Les enfants passent beaucoup de temps à l’extérieur, que ce soit dans la cour d’école ensoleillée ou durant les longues vacances estivales. Or, leur peau étant plus perméable et leurs yeux plus fragiles que les nôtres, il est important de bien les protéger. D’autant plus que les dommages causés par les ultraviolets sont cumulatifs et irréversibles, et que les « effets les plus nocifs du soleil se produisent souvent avant l’âge adulte », souligne la Dre Julie Powell, chef du service de dermatologie du CHU Sainte-Justine. L’écran total n’existant pas, les dermatologues insistent : il faut éviter le soleil de 11 h à 16 h, privilégier les lieux ombragés et les vêtements protecteurs (incluant chapeaux à large bord et lunettes UV400), puis boire beaucoup d’eau. Et attention : ultraviolets interdits aux tout-petits! 

Coppertone Bébés


 
Coppertone Bébés

Coppertone Bébés – Mousse en vaporisateur – FPS 60
Intéressant : sans parabènes.
Facilité d’application : pénètre facilement dans la peau.
Texture : légère comme une caresse! On dirait une mousse à raser.
Odeur : hum… son parfum tropical sent bon!
Couleur : la mousse est blanche, mais peut laisser un peu de gras sur les vêtements.
Prix : 13,49 $ (170 g)
Prix pour 15 g : 1,19 $

Life Brand Enfants


 
Life Brand Enfants

Life Brand Enfants – Lotion en vaporisateur – FPS 60 
Intéressant : à l’épreuve de l’eau.
Facilité d’application : la lotion est très liquide et peut facilement dégouliner. Attention aux dégâts!
Texture : légère comme tout. Elle pénètre très vite dans l’épiderme.
Odeur : émanations d’alcool, puis de parfum. Les nez plus fins percevront une odeur « goudronnée », sans toutefois en être incommodés.
Couleur : incolore, mais la lotion laisse des résidus gras sur les vêtements.
Prix : 13,49 $ (177 ml)
Prix pour 15 ml : 1,14 $

Sans les condamner, le dermatologue Ari Demirjian remet en question certains ingrédients des filtres solaires, comme les parabènes (conservateurs) et l’oxybenzone (filtre chimique), qui seraient allergènes et instables au soleil.

Aveeno Bébés


 
Aveeno Bébés

Aveeno Bébés – Crème – FPS 55 
Intéressant : formule hydratante (à base d’avoine). À l’épreuve de l’eau.
Facilité d’application : malgré son épaisseur, la crème s’applique bien et pénètre assez rapidement dans la peau.
Texture : légèrement collante.
Odeur : sans parfum, mais dégage une légère odeur de goudron, qui devient heureusement « florale », après l’application.
Couleur : la crème est blanche et peut laisser un léger résidu gras sur les vêtements.
Prix : 17,99 $ (110 ml)
Prix pour 15 ml : 2,45 $


 

Banana Boat Bébés – Crème – FPS 50 
Intéressant : sans oxybenzone. À l’épreuve de l’eau.
Facilité d’application : la crème s’applique bien, mais la forme du couvercle et le petit trou imposent de la verser préalablement dans la main.
Texture : un peu épaisse. Elle fait aussi penser aux bonnes vieilles crèmes pour les fesses de bébé, qui laissaient un voile blanc sur la peau.
Odeur : pas de parfum, pas d’odeur!
Couleur : la crème est blanche et peut laisser un léger résidu gras sur les vêtements.
Prix : 6,37 $ (90 ml)
Prix pour 15 ml : 1,06 $

Peaux foncées
Même s’ils sont moins à risques de brûlures cutanées que leurs pairs d’origine nordique, les enfants à la peau foncée ont également besoin de protection solaire. Pour éviter l’aspect gris inesthétique causé par certains filtres, l’idéal est d’utiliser un écran solaire teinté (beige ou marron), doté d’un FPS allant de 15 à 50. Les écrans à fort pouvoir hydratant sont à privilégier, car les personnes au teint mat ont l’épiderme plus sec que celles au teint pâle.

Selon l’Association canadienne de dermatologie, un filtre solaire doit être abondamment appliqué pour être efficace : 15 ml pour un enfant (l’équivalent d’une cuillère à soupe), toutes les deux heures et après chaque baignade ou transpiration, même si le produit est à l’épreuve de l’eau. On évite les yeux et on insiste sur les zones à risques : visage, lèvres, oreilles, cou, épaules, torse, cuisses, pieds et mains. Une bonne façon de convaincre nos bambins? Donner l’exemple!