Beauté

Trucs et astuces pour les beautés méditerranéennes

Angelica Koinis, propriétaire de la boutique Très Chic Styling à Outremont, nous raconte les secrets des beautés grecques et nous révèle ses produits coups de coeur.

culturebeaute-angelica

Angelica : chemisier de soie, Prada, chez Très chic styling / Photo: Anouk Lessard

Angelica Koinis

Grecque. 41 ans. Née au Québec de parents immigrants. Propriétaire de la boutique Très Chic Styling, à Outremont. Maman d’une fillette.

La beauté à la grecque

Les femmes de ma communauté en ont une vision simplifiée. Comme nos traits sont en général assez forts, on se maquille peu et rarement les yeux. Par contre, on mise beaucoup sur notre chevelure. De beaux cheveux sont synonymes de santé, et leur longueur est un symbole de jeunesse et de beauté.

culturebeaute-angelica-aveda

Un geste traditionnel

Ma grand-mère lavait sa longue tignasse avec un savon à l’huile d’olive pure. De mon côté, je démêle mes cheveux et ceux de ma fille à sec avec de l’huile d’olive sur les longueurs et les pointes. Je procède ensuite au shampooing. J’en applique aussi parfois comme finition après le brushing. Dans ma famille, on se servait d’eau de romarin (une infusion) comme eau de rinçage pour nettoyer à fond les cheveux. Moi, j’emploie l’après-shampooing Rosemary Mint d’Aveda.

Le meilleur conseil qu’on vous ait donné

Ma grand-mère nous a toujours prévenues des méfaits du soleil. Bien avant que ce soit à la mode, elle nous parlait des ravages des rayons UV sur la peau, du vieillissement, et nous recommandait de rester à l’ombre. J’ai donc vite compris les bienfaits des FPS. Pour soulager les coups de soleil, elle utilisait de l’eau de concombre (en pressant la pulpe pour en extraire l’eau), puis mettait du yogourt directement sur son visage, comme un masque. L’acide lactique qu’il contient permettrait d’éliminer les peaux mortes et de réduire l’apparence des taches pigmentaires.

culturebeaute-angelica-korres

Une recette maison

Je suis une fana de l’exfoliation. J’adore ce geste qui débarrasse l’épiderme des peaux sèches et qui favorise ensuite une meilleure absorption de la crème hydratante. Quand je vais à la mer, comme maman, je me confectionne une pâte avec du sable et de l’eau de mer, que j’utilise pour frictionner mon corps. Pour le visage, j’emploie un exfoliant d’une marque grecque fait d’ingrédients naturels du terroir (qu’on peut trouver au Québec).

Un ingrédient signature des soins grecs

Il y en a plusieurs – miel, vinaigre de vin, camomille, yogourt, lait de chèvre –, mais, dans ma famille, c’est le citron. L’écorce nettoie les pores de la peau et assainit les mains après le jardinage, et le jus aide à dompter les cheveux rebelles quand on se fait un chignon.