Soins du visage et du corps

Épilation au laser

Épilation definitive ou presque, épilation laser est une methodes d'épilation efficace.

épilation : laser - épilation definitive


 
épilation : laser – épilation definitive

Fonctionnement
Le laser envoie des impulsions lumineuses sur la zone pileuse. Sensible à la mélanine, qui donne sa couleur à la peau et aux poils, il cible la pigmentation du poil (sans toucher les cellules avoisinantes), pénètre à 3,5 mm sous l’épiderme, atteint le bulbe et, par sa chaleur, détruit le poil.

Degré de douleur
Élevé mais court (semblable au claquement d’un élastique).

Repousse
Il faut au moins 6 séances pour se débarrasser, en moyenne, de 70 % de ses poils de façon permanente. Les résultats varient d’une personne à l’autre. Le laser échoue chez 20 % de la population. Pour permettre à tous les poils d’atteindre leur phase anagène (croissance hors de la peau), les séances sont espacées de 6 semaines.

Précautions/contre-indications
Le laser est contre-indiqué pour les hémophiles, les diabétiques et les personnes sous antidépresseurs ou médicaments photosensibilisants. Et à titre préventif, on le déconseille en général aux femmes enceintes.

Avantages
Permet d’épiler rapidement de larges zones. Le faisceau du laser est étroit et sa longueur d’onde, élevée, de telle sorte qu’il arrive à cibler le cœur des poils avec précision.

Mise en garde
L’énergie du laser n’arrive toujours pas à absorber la teinte des poils pâles (blonds ou blancs). Quant aux poils roux, que les esthéticiennes disent difficiles à éradiquer, le dermatologue Daniel Barolet croit qu’il est possible d’en venir à bout graduellement, en multipliant le nombre de traitements. Il faut noter que les grains de beauté, chargés de pigments, peuvent être brûlés s’ils ne sont pas contournés par le laser. Les peaux noires peuvent aussi se décolorer par endroits, en raison de leur teneur en mélanine. « Dans ce cas, on utilise de fortes longueurs d’onde, en réduisant la durée de chaque séance mais en multipliant leur fréquence », explique-t-il. Des brûlures, des cicatrices et de l’inflammation peuvent apparaître. « Mais ces manifestations sont en général résorbables et de courte durée », assure le docteur Barolet.

Pour éviter les risques de brûlures cutanées, taches et décolorations, on ne reçoit pas de traitement au laser quand la peau est bronzée. Et on s’abstient de s’exposer au soleil dans les quatre semaines qui suivent l’épilation. Aussi, après une séance de laser, on attend 48 heures avant de se plonger dans l’eau, dans une baignoire ou à la piscine.

Prix
De 400 $ à 3 000 $ le lot de 6 traitements, suivant la zone à épiler.

L’épilation au laser : aux esthéticiennes ou aux médecins de la pratiquer ?
« À mon avis, l’épilation est l’affaire des esthéticiennes, pas des dermatologues, soutient le docteur Daniel Barolet. Mais le problème, actuellement, c’est que la pratique n’est encadrée par aucun ordre professionnel. » Un sous-comité du Collège des médecins – dont le docteur Barolet fait partie – a d’ailleurs étudié la question de plus près. Dans un mémoire présenté au ministère québécois de la Santé, il recommandait entre autres la mise sur pied de programmes de formation professionnelle obligatoires pour tous ceux qui utilisent le laser et la LIP à des fins non médicales.

Beaucoup de pays ont déjà réglementé l’utilisation du laser, dont le Royaume-Uni et l’Australie. Chez nous, dans les spas à vocation médicale, l’épilation au laser est encadrée par des médecins et très souvent, exécutée par des infirmières diplômées. « Pour réduire tout risque potentiel, on procède à une évaluation médicale préalable, confirme Bonnie Johnson, infirmière chef chez Spa Diva Médical. Cela permet de détecter toute lésion ou problème de santé pouvant altérer les performances du laser. Et cela rassure la cliente quant au sérieux et à la rigueur de notre pratique. »


 

Nos bonnes adresses pour une épilation en institut.


 

Retour au dossier sur les méthodes d’épilation.