Maquillage

5 conseils pour mieux appliquer son fond de teint

Julie Cusson, artiste maquilleuse pour Chanel, nous donne ses meilleurs trucs pour un teint impeccable.

Julie Cusson, artiste maquilleuse

Julie Cusson, artiste maquilleuse

C’est la pro qui le dit ! 

Selon Julie Cusson, artiste maquilleuse pour Chanel, le fond de teint est notre meilleur allié beauté, à condition de miser sur la couleur parfaite et la texture appropriée. « Quand le teint est réussi, le maquillage l’est généralement aussi », dit-elle. Cinq conseils d’une experte des pinceaux.

Les outils

Les gens me demandent souvent quel est le meilleur outil (éponge, pinceau) pour une application sans faille. Moi – et c’est très personnel –, je préfère les doigts. Au contact des mains, le produit se réchauffe et se fond mieux avec la peau. De plus, les doigts permettent le bon geste : une série de petits tapotements (alors qu’on a tendance à étaler le fard).

50 nuances de beige

Les bases beiges neutres qui tirent sur le jaune chaud sont plus flatteuses que celles à la sous-teinte rosée. On pense à tort que le rose donnera de l’éclat et un air santé. Le fond de teint sert à unifier en reproduisant la couleur exacte de la peau. Personne n’a l’épiderme rosé naturellement, à moins de présenter des signes de couperose. Et dans ce cas précis, il faut justement neutraliser les rougeurs avec une base neutre. L’effet bonne mine ne s’obtient pas avec le fond de teint, mais plutôt avec le blush.

On sort ses sous

Les bases de teint (fond de teint et cache-cernes) devraient constituer l’investissement principal de la trousse beauté. C’est le moment de se faire conseiller par les maquilleuses derrière les comptoirs ou en pharmacie, car il est impossible de trouver la bonne teinte ou texture sans d’abord faire des essais sur le visage (et non le poignet ou le dessus de la main !). Bon à savoir : certains comptoirs disposent de lampes qui simulent la lumière du jour pour qu’on puisse s’assurer d’un fini impeccable.

Au fil des saisons

Idéalement, on investit dans deux fonds de teint différents par année. D’abord, parce que la peau bronze l’été, mais aussi parce que ses besoins diffèrent d’une saison à l’autre. On choisira, par exemple, un produit plus hydratant quand le mercure chute.

L’application

On tend à en mettre trop. Une petite noix suffit généralement pour tout le visage. On tapote le visage du centre vers l’extérieur, en allant vers le haut. On ne maquille jamais le cou. On lève plutôt le menton pour fondre la ligne de la mâchoire à l’aide d’une éponge propre.