Maquillage

Atténuer les cernes et les poches

« J’ai l’impression que les crèmes ne peuvent rien à mes cernes et poches. Que puis-je faire d’autres pour les atténuer ? »

« J’ai l’impression que les crèmes ne peuvent rien à mes cernes et poches. Que puis-je faire d’autres pour les atténuer? »

Même si poches et cernes se logent tous les deux sous nos yeux et nous donnent un air fatigué, il faut savoir qu’ils découlent de deux phénomènes bien distincts. Les poches sont dues à de la rétention d’eau et les cernes, à de la rétention de sang. Pour amoindrir les premières, il faut pomper cette eau stagnante et s’assurer de fouetter le métabolisme des échanges lymphatiques. Quant aux seconds, ils se font moins bleutés lorsque la microcirculation sanguine n’est pas entravée.

Au dire du Dr Charles-Henri Caillile, chirurgien plasticien et fondateur de la marque de produits pour le visage Dermatus, l’ingrédient de choix contre la rétention d’eau est la caféine, un stimulant qui désengorge comme pas un en accroissant la résistance des capillaires sanguins. Toujours selon Dr Caillile, contre les cernes, la palme revient à la vitamine C, un éclaircissant performant qui freine l’avancée de la mélanine et l’empêche de trop noircir ou bleuir le dessous de nos yeux. Il s’agit donc de deux éléments à repérer dans la liste des ingrédients lorsqu’on magasine un soin pour le contour de l’œil.

Utilisés en cure de choc, les patchs sont aussi très efficaces. Ils fonctionnent sous le principe de l’occlusion, diffusant localement une quantité élevée d’actifs drainants. Ceux de Karine Joncas et de Klorane défroissent et dégonflent visiblement. Ceux de Carita diminuent le contraste entre les cernes et le reste du visage en déposant sur les ombres un film blanc/bleu qui réfléchit la lumière au lieu de l’absorber.

En cabinet médical, les solutions les moins invasives sont les injections d’acide hyaluronique qui, en prenant de l’expansion, remettent les poches à niveau et comblent les creux qui amplifient d’ordinaire les ombres et les cernes. On peut aussi faire appel au laser pour dépigmenter les cernes foncés en quelques séances. Autrement, si vous ne craignez pas de passer sous le bistouri, il y a la blépharoplastie qui vise à entailler les amas graisseux persistants sous les yeux.

La solution express reste le camouflage. Mais pour bien le réussir, il faut maîtriser certaines techniques de maquillage. D’abord, on doit arrêter son choix sur la bonne couleur de cache-cernes : il doit tirer sur l’orangé quand le cerne est bleuté, sur le rouge quand le cerne est verdâtre, ou sur le brun quand le cerne est rosé. Pour le fondre encore plus imperceptiblement à sa peau, on mélange le camouflant à la crème contour de l’œil et on l’applique au pinceau. On peut aussi maquiller ses yeux avec des fards réflecteurs de lumière, qui donnent une impression de volume aux creux et lissent les poches par illusion d’optique.

En vrac, voici d’autres petits trucs minute pour prévenir et diminuer cernes et poches sous les yeux : 1) Limiter notre consommation d’excitants comme le café, l’alcool ou le sel, qui ont pour effet de retenir l’eau dans nos tissus ; 2) Ne pas trop boire d’eau avant d’aller au lit car, quand nos paupières ne clignent pas, l’eau stagne sous les yeux ; 3) Dormir la tête surélevée ; 4) Conserver la crème pour les yeux au frigo (la fraîcheur aide à désenfler les poches) ; 5) Si on le veut, faire l’essai de gélules « spécial regard », des compléments nutritionnels naturels signés Oenobiol ou Talika.