Maquillage

Durée de vie d’un mascara

Un mascara périmé peut s'avérer néfaste pour la santé des yeux. Le vôtre devrait-il aller à la poubelle ?

Plusieurs signes permettent de savoir si un mascara est périmé. Par exemple, si, en ouvrant le tube, on remarque qu’il s’est formé une croûte séchée autour du goupillon, c’est que le mascara n’est plus bon. Même chose si, en appliquant le mascara, on constate que sa formule boulonne sur les cils et qu’elle s’égraine sous les yeux. « À ce stade, les propriétés du mascara sont altérées. L’application du mascara devient plus difficile et le résultat paraît moins propre, » explique Eddie Maleterre, artiste maquilleur pour la maison L’Oréal Paris.

À titre d’indication, on retient qu’une fois le tube ouvert – et donc son contenu exposé à l’air libre, aux poussières et aux microbes –, la durée de vie d’un mascara peut aller jusqu’à quatre mois. Sinon, on parle plutôt de deux à trois ans.

À la fin de la période prescrite, inutile de diluer le mascara avec de l’eau ou de « pomper » sa brosse à répétition. Ces gestes n’auront pour effet que de faire entre plus d’air et de résidus dans le tube et donc, d’assécher la formule plus rapidement. De toute manière, utiliser un mascara au-delà de la période prescrite augmente les risques de conjonctivites, d’allergies et d’infections oculaires de toutes sortes.