Maquillage

Lancôme propose un mascara révolutionnaire

Avec Grandiôse, la marque incurve le manche pour simplifier l'application du rimmel. Entretien avec Lora Spiga, artiste maquilleuse officielle de la marque.

penelope-cruz-mascara

Depuis l’invention du mascara en tube dans les années 1950, la brosse a toujours été montée sur une tige droite. Avec Grandiôse, Lancôme incurve le manche pour simplifier l’application du rimmel. Entretien avec Lora Spiga, artiste maquilleuse officielle de la marque.

Laura Spiga,

Laura Spiga,

D’où vient l’inspiration pour ce produit ?

La plupart des maquilleurs recourbent la brosse du mascara pour lui donner un angle par rapport à la tige (comme un bâton de hockey, par exemple). Ce geste n’est pas anodin… Cela permet de faciliter l’application, de se coller à la base des cils et d’aller agripper même les plus petits poils en coin. Au cours d’ateliers de maquillage, on a observé comment les femmes appliquaient leur mascara. On a conclu que ce n’était pas si facile que cela. Inclinée à 25 degrés par rapport à son axe, la tige en col de cygne de Grandiôse s’adapte aux contours du visage en évitant les pommettes, le nez, l’arcade sourcilière : plus besoin de gymnastique complexe pour maquiller symétriquement les deux yeux.

Votre meilleur truc concernant le mascara ?

Un jour, un collègue maquilleur m’a dit : « Le mascara structure le regard, il permet d’embellir, voire de modifier la forme de l’œil. Son application devrait donc être la première étape du maquillage des yeux. » C’est ce que je fais depuis. De cette façon, on comprend mieux où poser les ombres à paupières et comment doser l’intensité du traceur ou du crayon pour les yeux.

Doit-on mettre du mascara sur les cils du bas ?mascara-grandiose-lancome

Pour un look naturel, par exemple la mise en beauté type pour le bureau, ce n’est pas nécessaire. Par contre, quand il est question d’un œil charbonneux, oui. Farder les cils du bas permet alors d’équilibrer le maquillage.

Penélope Cruz est l’égérie de ce mascara. Un conseil pour réaliser l’œil de biche qui fait sa marque de commerce ?

Dans la plupart des cas, on peut lifter l’œil avec un trait de khôl. Mon truc préféré est d’en utiliser un à l’épreuve de l’eau et d’ourler le regard à la racine des cils du haut, ainsi qu’à l’intérieur de l’œil, en haut et en bas. On complète par une bonne couche de mascara.

Mascara Grandiôse, 35 $, dans les grands magasins, les pharmacies et sur lancome.ca.

 

CE QU’ON EN PENSE

Trois filles de l’équipe Châtelaine ont mis Grandiôse au banc d’essai. Verdict.

Ann Ross, recherchiste et coordonnatrice photo : La brosse en angle fait une énorme différence. Une fois qu’on maîtrise son utilisation, on arrive à maquiller les deux yeux aisément. Mes cils sont très droits, et Grandiôse réussit à les courber, ce qui est plutôt rare sans l’aide du recourbe-cils. Mention spéciale pour le fard, qui est d’un beau noir intense.

Johanne Lauzon, rédactrice en chef adjointe : J’ai beaucoup aimé la tige (même si sa manipulation demande une adaptation de deux ou trois jours). Je me suis rendu compte que je me tordais le poignet avec le mascara que j’emploie d’habitude. La brosse parvient à bien enrober chaque cil et j’apprécie le côté laqué du rimmel.

Isabelle Dubuc, directrice artistique : En deux coups de brosse par œil, j’ai obtenu de beaux cils définis et courbés. Le point fort pour moi, c’est la formule longue tenue qui ne s’effrite pas. Le test par excellence ? Je me suis couchée sans me démaquiller et je n’avais pas de coulisses au réveil.