Maquillage

Un maquillage naturel

«  Je me maquille peu et quand je le fais, je souhaite que le résultat soit subtil. Quelle méthode de maquillage devrais-je privilégier : aux doigts, au pinceau ou à l’éponge ? »

Quand je lui ai posé la question, Maryse Joyal, chef du comptoir Prescriptives chez Holt Renfrew, à Montréal, m’a tout de suite fait une démonstration. Se servant d’un miroir comme support, elle a étalé un peu de fond de teint sur celui-ci, d’abord à l’éponge, ensuite aux doigts et finalement au pinceau. Croyez-moi, les résultats parlaient d’eux-mêmes : la trace laissée par l’éponge était très inégale, celle laissée par le doigt, très généreuse, et celle laissée par le pinceau, homogène et très fine.

Selon Maryse Joyal, pour réussir un maquillage à l’effet naturel, le pinceau supplante n’importe quelle autre méthode. « Quand on étend au pinceau une ombre à paupières, un fard à joues ou un fond de teint, on peut mieux doser les quantités, moduler les effets comme bon nous semble et fondre le produit quasi imperceptiblement dans la peau », remarque la chef maquilleuse. Avec le pinceau, on réussit à « étirer la sauce », sans jamais surcharger l’épiderme de poudre ou de crème et, puisqu’on en applique moins, nos produits durent plus longtemps. À l’inverse, « quand on se maquille aux doigts, on arrive mal à jauger les quantités appliquées et, au final, on finit toujours par chercher le moyen miracle pour estomper le trop plein ». Même manège avec l’éponge. « Comme l’éponge absorbe plus de produit qu’elle n’en dépose sur la peau, notre réflexe, c’est de renouveler la dose et d’appliquer toujours plus de produit pour arriver à nos fins », observe la maquilleuse.

À la différence de nos mains souillées qu’on doit laver, ou des éponges qu’il suffit de jeter après usage, retenez que les pinceaux nécessitent un minimum de soin. Pour obtenir des résultats exceptionnels, l’artiste maquilleuse recommande d’abord et avant tout de les choisir de bonne qualité ? en soies naturelles ? et de les nettoyer tous les mois avec un peu de shampooing à usage fréquent ou de savon à vaisselle.