Soins de la peau: une marque pas chère à découvrir (des produits à moins de 15 $)

Une gamme de soins de la peau à prix vraiment, mais alors là, vraiment abordables? On veut savoir!

 

Dans les rayons étourdissants des produits de beauté, une petite gamme de soins de la peau se démarque par son ADN «droit au but», sans chichis, et par ses prix sensass. Originaire d’Angleterre, elle s’appelle The Inkey List et elle a une mission: nous simplifier la vie.

Les deux créateurs derrière The Inkey List ont travaillé chez Boots, la plus grande chaîne de pharmacies au Royaume-Uni. Colette Newberry est ferrée en marketing beauté, tandis que Mark Curry, diplômé en microbiologie, a exploré la finance avant de se spécialiser en achats pharmaceutiques. Ils repèrent une lacune dans le marché des cosmétiques: un manque de produits simples à comprendre, faciles à utiliser et… pas chers. Les deux entrepreneurs visent une approche plus démocratique que les marques qui surfent sur leur réputation sans vraiment répondre aux questionnements des consommatrices. En 2018, ils lancent The Inkey List. Le succès est immédiat et l’engouement prend des proportions exponientielles. Les beautistas québécoises ne sont pas en reste et découvrent aussi le phénomène.

D’où vient l’appellation The Inkey List? C’est un clin d’œil à la liste INCI, l’énumération des ingrédients utilisés dans les produits de beauté. La marque montante se démarque en réduisant la nomenclature à quelques actifs. Un ingrédient de choix est clairement annoncé en grosses lettres noires sur un flacon blanc minimaliste. Il peut s’agir de curcuma, d’acide glycolique, de collagène, de caféine, de zinc… Point à la ligne. Le produit est décrit brièvement sur l’emballage, telle une définition du dictionnaire. «Nous sommes des traducteurs beauté, déclare Colette Newberry. Nous voulons livrer toute l’information sur la boîte afin que les clientes soient capables de faire le meilleur choix pour leur peau». Comment The Inkey List réussit à diminuer les coûts de production? La marque saute des échelons dans la chaîne d’approvisionnement et va chercher les matières premières directement auprès des distributeurs. Ainsi, un sérum pour les yeux ne coûte que 9,99 $ et un sérum exfoliant, 12,99 $. Assez impressionnant, quand on connaît les prix vertigineux qu’atteignent la plupart des sérums sur le marché. La gamme The Inkey List est offerte chez Pharmaprix.

Sérum Vitamin C, The Inkey List, 12,99 $ les 30 ml

Sérum Caffeine, The Inkey List, 9,99 $ les 15 ml

Sérum Lactic Acid, The Inkey List, 12,99 $ les 30 ml

 

À lire aussi: Beauté: à chaque âge, sa routine

 

 

Impossible d'ajouter des commentaires.