Soins du visage et du corps

Cire épilatoire : chaude ou froide ?

« Quelle est la différence entre la cire chaude et la cire froide ? »

Chaude ou froide, la cire épilatoire a une seule mission : arracher le poil à la racine pour que nos jambes, nos aisselles, nos sourcils, le dessus de notre lèvre supérieure ou notre « bikini » soient lisses, pour 3 à 5 semaines. Les deux sortes de cire sont aussi efficaces l’une que l’autre, mais ne s’utilisent pas de la même manière.

La cire froide est vendue en bandes préencollées à usage unique. Pour l’utiliser, on réchauffe les bandes entre ses mains, on les sépare, puis on les colle – dans le sens du poil – sur la peau à épiler. On presse bien la bande contre la peau avant de retirer d’un coup sec, à rebrousse-poil. Avec cette cire, le travail est fait proprement, sans cire qui dégouline et sans brûlures. Toutefois, il faut souvent s’y reprendre à deux fois pour arracher tous les poils d’une région et les risques de poils incarnés sont plus élevés. La douleur peut aussi être plus vive.

La cire chaude doit être ramollie par la chaleur, sur la cuisinière ou au micro-ondes. Ensuite, on utilise une spatule pour l’étendre sur la peau à épiler et on la recouvre d’une bandelette de coton ou de mousseline qu’on retire d’un coup sec. La cire chaude est plutôt efficace et il n’est généralement pas nécessaire de répéter l’opération sur une même région. De plus, comme la chaleur dilate les pores, l’épilation est également moins douloureuse. Les personnes qui souffrent de varices devraient toutefois éviter d’utiliser ce type de cire, car la chaleur peut faire éclater les vaisseaux sanguins et provoquer des hématomes. Autre point négatif : la cire a tendance à se réchauffer très rapidement et si on n’est pas vigilante, on peut facilement se brûler. Elle est aussi très collante et à moins d’utiliser une cire lavable à l’eau, il faudra de l’huile d’amande pour dégommer ses doigts, sa spatule et même (surtout les premières fois !) ses vêtements et le plancher…

Les bandes larges servent à épiler les jambes et les aisselles, alors que les plus petites sont utilisées pour les sourcils, le dessus de la lèvre supérieure et l’aine. Pour la cire chaude, on peut employer des bandes réutilisables, plus écologiques.