Soins du visage et du corps

Enrayer les points noirs

« Comment faire pour enrayer les points noirs, tant à l’adolescence qu’à l’âge adulte? »

« Comment faire pour enrayer les points noirs, tant à l’adolescence qu’à l’âge adulte? »

Cette question semble préoccuper bien des lectrices, si bien que vous nous l’adressez régulièrement à divers moments de l’année. Nous avons donc décidé de refaire le point sur cet épineux problème.

Avant de s’étendre sur le sujet, une précision : impossible de sonner définitivement le glas des points noirs. Ils constituent une affection chronique qu’on arrive au mieux à contenir, rarement à éradiquer. Leur cause ? Un trop-plein de sébum qui émane de pores cutanés très dilatés et qui s’oxyde au contact de l’air (d’où leur aspect noirci en surface). Une peau mal nettoyée et mal exfoliée peut aussi aggraver les épisodes de points noirs, concentrés surtout sur la région centro-faciale (front, nez, menton).

Comment, alors, en amoindrir l’aspect ? D’abord, en prenant soin de bien démaquiller votre visage le soir et de le nettoyer à fond tous les matins. Les alliés nettoyants les plus performants : les produits à base d’AHA, d’acide salicylique ou glycolique et les exfoliants mécaniques dits « à usage quotidien ». Un conseil : après les avoir appliqués et avoir massé votre visage, rincez à grande eau car il n’y a pas plus sournois que les résidus pour boucher les pores, asphyxier le teint et augmenter la quantité de comédons (points noirs y compris).

Prenez aussi l’habitude d’utiliser tous les matins un tonique pour parfaire le nettoyage de votre peau, réveiller l’éclat de votre teint et surtout resserrer vos pores dilatés (ne laissant ainsi que très peu d’espace aux points noirs qui décideraient de s’y implanter). Préférez les toniques sans alcool aux astringents abrasifs, qui, en surasséchant l’épiderme, incitent la peau à produire du sébum en plus grande quantité.

Fuyez les hydratants lourds et très nourrissants, qui risquent de huiler votre zone T, de boucher vos pores et de ralentir le processus naturel d’exfoliation de votre peau. Préférez-leur des formules aqueuses légères, de type fluide, lotion ou gel.

Si malgré toutes ces précautions vos points noirs résistent, visitez votre esthéticienne toutes les quatre à huit semaines. Lorsque réalisé de main de maître, un facial peut être très salvateur, car il comporte d’une série de gestes et de soins visant à nettoyer la peau en profondeur. Mais attention à l’extraction des points noirs : si elle est pratiquée en douceur et avec doigté, pas de problème ; mais si l’esthéticienne force le moindrement la note, elle pourrait vous blesser, dilater vos pores à l’excès et favoriser l’émergence de couperose et de cicatrices de part et d’autre du nez.