Soins du visage et du corps

On se prépare pour l’été

Adieu pull, bas et bottes! C’est le temps de se dorloter avant d’enfiler robe et maillot pour la première fois. Voici un planning beauté pour dévoiler un corps hydraté, embelli et hâlé d’ici l’été…


À l’agenda, dès maintenant

Objectif : on a un mois pour corriger ses petits défauts!


À faire toutes les semaines

Objectif : on bichonne et on prépare sa peau pour les beaux jours.


Belle tous les jours

Objectif : on entretient quotidiennement les bonnes attitudes.


Sublimer au besoin

Objectif : on se fait belle pour les occasions spéciales.

Adoucir ses pieds


 
Adoucir ses pieds

À l’agenda, dès maintenant

Adoucir ses pieds
Chouchouter ses pieds, oui, mais en prenant garde de les blesser. Les erreurs communes à éviter? Outre la torture des cuticules, il faut proscrire le bain de pieds de plus de 10 minutes, qui favorise la pénétration microbienne dans les callosités fissurées. Et pas de baume hydratant entre les orteils, zone propice à la prolifération micro bienne. À retenir, question de se lever du bon pied! On peut aussi s’offrir une microdermabrasion sur mesure grâce à un soin riche en microcristaux d’aluminium. « On ponce ensuite les talons à sec, sans aller-retour et sans trop insister, pour ne pas arracher toute la kératine, qui les protège des chocs », résume Tamara Gomez, technicienne au Rouge bar à ongles, à Montréal. On satine enfin ses petons avec un baume réparateur aux ingrédients hydratants. Et on file, heureuse de savoir que des pieds hydratés sont encore mieux armés contre les cors et autres bobos.

Minimiser la peau d’orange
Pour faire fondre la cellulite, les produits devraient atteindre les cellules graisseuses logées sous la peau. À défaut de relever ce pari, les soins minceur contiennent des ingrédients valables, selon Manina Khounchanh, de chez Pierre Fabre Dermo-Cosmétique. « Les peptides raffermissent les tissus cutanés et la caféine fouette la microcirculation des tissus engorgés ». Le fait de bien frictionner les zones critiques en faisant pénétrer le soin est également bénéfique.

Zapper les boutons
Une exfoliation bihebdomadaire avec un gommage ou une crème aux AHA devrait aider à faire disparaître les petits boutons du dos. Entre-temps, on camoufle les imperfections à l’aide d’un crayon teinté et traitant qui assèche et assainit le tout.

Dorer en toute sécurité


 
Dorer en toute sécurité

À faire toutes les semaines

Dorer en toute sécurité
Il n’y a pas de secret, pour bronzer sans UV, il faut tricher. La solution? Les autobronzants. Et on se rassure, on est bien loin des teints couleur carotte d’il y a 15 ans! La technologie des autobronzants a fait un bond considérable ces dernières années. On a maintenant accès à une foule de produits au dosage en DHA (ingrédient qui fait dorer la peau en s’oxydant au contact de l’air) variant de 2,5 % pour un hâle léger et progressif à 5 % pour un hâle intense. Sans danger pour la peau ou la santé, le bronzage laissé sur l’épiderme par un produit de la sorte est temporaire, étant donné que les couches supérieures de ce dernier sont en constant renouvellement. Une carnation d’albâtre n’obtiendra jamais de reflets à la Beyoncé. On peut cependant maximiser la coloration en frottant les paumes l’une contre l’autre pour «  réchauffer  » l’autobronzant et mieux l’étaler. En moyenne, le hâle dure entre 5 et 7 jours. Il est donc bon de répéter l’application une fois par semaine pour entretenir la belle couleur ambrée. « Bannir tout ce qui présente un pH alcalin – savon, eau de piscine, etc. – favorise également le maintien de la coloration », indique Patricia Tiramani, chef des communications chez Canderm Pharma.

Exfolier sans léser
L’un des gestes les plus bénéfiques pour la peau reste l’exfoliation. Et, à ce chapitre, on a plusieurs options. On peut utiliser un produit de gommage qui contient des huiles et diverses particules abrasives – comme l’avoine, le bambou, le sel ou la coque de noix broyée –, un outil à matière rugueuse ou un produit de peeling chimique. Le but? Se débarrasser des cellules mortes, prévenir les poils incarnés et favoriser la pénétration des crèmes. Si on utilise un produit abrasif, on effleurera le corps de bas en haut. On évite les pressions trop fortes et on y va doucement dans la zone du décolleté. Astuce : Pas de gommage? On se prépare une pâte maison en mélangeant de l’eau à du bicarbonate de soude, anti-inflammatoire. S’attaquer à la kératine qui enveloppe genoux et coudes n’est pas une sinécure. Pourtant, c’est un geste important surtout si on pense user d’autobronzant, puisque ces zones auront tendance à barioler davantage. Le truc? On choisira un produit d’exfoliation chimique contenant de l’acide glycolique, de loin le plus performant de tous les AHA. Mise en garde : on évite la virée au soleil dans les 48 heures qui suivent l’exfoliation, car la peau sera plus vulnérable aux méchants UV.

Hydrater l'épiderme


 
Hydrater l’épiderme

Belle tous les jours

Hydrater l’épiderme
D’abord on détermine ses besoins. La peau est-elle vraiment sèche ou simplement déshydratée? « Après tout, même une douche à l’eau claire dessèche la peau en dissolvant ses gras superficiels », explique Andrée Masson, formatrice nationale chez Prestilux. En règle générale, si on ne prend pas de douche trop souvent et qu’on utilise des produits non agressants, la peau normale va récupérer. Par contre, les carences en huiles d’une peau sèche ne guérissent pas. Dans ce cas, aux grands maux les doux moyens avec une crème légère le jour et un baume nourrissant la nuit. Petit truc : le mieux est de passer à l’action dans les trois minutes qui suivent la douche, car la peau moite capte mieux les ingrédients émollients.

Nettoyer sans décaper
Tout doux, les douches! Il fait beau et chaud, mais ce n’est pas une raison pour se laver de pied en cap plusieurs fois par jour. On délaisse les savons agressants au profit d’un pain dermatologique ou d’un gel douche hydratant. Cela ne suffit pas pour notre peau devenue aussi sèche que le Sahara? Un nettoyant surgras nous transformera en diva.

Prévenir les poils incarnés
À moins d’avoir eu recours à l’épilation définitive, toutes livrent une guerre sans fin aux poils. Ainsi, il n’est pas rare que certains gros poils affaiblis par l’épilation ou le rasage repoussent à l’oblique sous l’épiderme au lieu de croître à la verticale. Pour les aider à se pointer, on retire les cellules mortes de la peau en l’exfoliant délicatement avec le gant Renaissance ou un soin spécifique pour poils incarnés. On assouplit ensuite la peau en prenant un bain additionné d’huile non parfumée. À elle seule, cette stratégie pourrait régler le problème.

Satiner la peau


 
Satiner la peau

Sublimer au besoin

Satiner la peau
Les huiles sèches neutres ou aux reflets d’or s’emploient partout sur le corps, même dans les cheveux – ce qui donne une belle brillance. Elles ne sont pas à proprement parler colorées, mais parfois infusées de nacre dorée, ce qui permet de rehausser le bronzage d’une lumière délicate. En outre, elles ont des propriétés ultra-nourrissantes et laissent la peau satinée et délicieusement parfumée.

Hâler au quotidien
Si vous manquez de doigté – ou de patience – pour l’application d’autobronzant, vous raffolerez des produits teintés qui colorent d’un léger voile caramel, sans stries ni erreurs possibles, et qui s’éliminent sous la douche. « La plus banale poudre bronzante peut aussi sculpter les chevilles, les genoux ou affiner les mollets, indique Andrée Masson. Il suffit de l’appliquer avec un large pinceau, en “balayant” la surface cutanée. » Alors, plus d’excuse pour se balader avec des gambettes blafardes!

POUR TOUT SAVOIR EN PRIMEUR

Inscrivez-vous aux infolettres de Châtelaine
  • En vous inscrivant, vous acceptez nos conditions d'utilisation et politique de confidentialité. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.