Beauté

Soins du visage : une marque à la fois

« Est-il vrai qu'on ne devrait pas mélanger les produits pour la peau de marques différentes ? »

Angélique MartelSi vous posez la question directement aux sociétés de produits beauté, il y a fort à parier qu’elles vous serviront toutes la même réponse : il n’est pas recommandé de mélanger des produits de marques différentes et, pis encore, de gammes différentes. C’est que les produits d’une routine beauté de même marque ont été conçus pour fonctionner en synergie, du démaquillant à l’hydratant, en passant par l’astringent et l’exfoliant. « Parce qu’ils partagent les mêmes ingrédients actifs, l’utilisation de produits de beauté de même signature fait que leurs bénéfices généraux (antivieillissement, hydratants ou équilibrants, par exemple) sont doublés, voire triplés ou quadruplés selon que vous vous astreignez à une routine beauté en deux, trois ou quatre étapes successives », témoigne Julie Haché, chef nationale de la formation chez Biotherm Canada. Elle ajoute que certains épidermes de type sensible et réactif peuvent très mal encaisser l’usage de produits de sources variées, résultant en des cas d’allergies, de rougeurs, d’irritation ou de sécheresse cutanée excessive.

Que faire, alors, quand on brûle d’envie d’essayer une nouvelle crème ou un nouveau nettoyant ? « Attendre d’avoir utilisé en entier chacune des références de notre routine beauté habituelle, ce qui équivaut, bon an mal an, à attendre une saison », suggère Julie Haché. À titre d’organe vivant, notre peau est en renouvellement constant. Elle se régénère tous les 28 jours, en moyenne, ce qui explique la variation de son aspect suivant les saisons, les épisodes de stress ou les périodes de maladie. « Il convient, avant toute chose, de se demander si le nouveau produit qu’on choisit d’essayer est conforme à la condition actuelle de notre peau », précise la formatrice de Biotherm. Et une fois qu’on l’a intégré à notre routine, il est recommandé de l’utiliser tous les jours, pendant au moins un mois, pour en tirer le plein bénéfice.

En terminant, la suggestion de Julie Haché : « Au lieu de changer complètement votre routine ou vos produits, l’été ou l’hiver venu, compensez les changements climatiques par l’ajout d’un produit traitant spécifique pigé dans la même gamme, comme un masque nourrissant en hiver, ou un fluide matifiant en été. »