Trucs et conseils

Beauté : 6 trucs pour acheter futé

Des options pour les fans avisées de petits pots.

6trucsbeauteachatsfutes

1. Les écolos

On aime les entreprises qui font l’effort de commercialiser des recharges de leurs savons, crèmes, fards et parfums. En plus d’être une chouette initiative environnementale, les contenants rechargeables permettent de minimiser les coûts de production. (Qui veut vraiment jeter un emballage intact et payer à répétition pour le remplacer ?). Le parfumeur Thierry Mugler propose d’ailleurs un service innovateur de remplissage de flacons pour ses jus Angel, Alien et Womanity (à La Baie d’Hudson, chez Pharmaprix et Sephora). On a aussi repéré, chez L’Occitane et Yves Rocher, des sachets de savon et des dosettes conçus pour remplir la bouteille ou le flacon qu’on a déjà à la maison.

Recharge de 500 ml de Gel douche Verveine Agrumes de L’Occitane, 28 $. (La bouteille de 250 ml, 22 $). ca.loccitane.com

loccitane-gel-douche

  

2. Les labels à petits prix

Les produits que l’on doit remplacer souvent à cause des risques de contamination ne méritent pas nécessairement qu’on y mette le gros prix. On recommande de se débarrasser tous les deux mois de son mascara et de ses crayons khôl, qu’ils soient à sec ou non. Qu’à cela ne tienne, les filles rusées fouinent dans les gammes à petits prix comme CoverGirl, Rimmel, Pixi et NYC, où un mascara peut coûter aussi peu que 5 $ tout en offrant un honorable rapport qualité-prix.

Crayon à paupières Effet velours de NYC, 3,49 $, dans les grandes surfaces et les pharmacies.
Mascara Professional de CoverGirl, 6,49 $, dans les grandes surfaces et les pharmacies.

belleefute-mascaracrayon

  

3. Les multifonctions

Pour limiter le nombre d’achats cosmétiques de toutes sortes, on peut miser sur des articles à usages multiples. En plus d’épurer le cabinet, on se casse moins la tête quand vient le temps de concocter sa trousse pour un déplacement. Des idées ? On aime les sticks de fard en crème trois en un qui s’appliquent sur les lèvres, les joues et les yeux et nous font un maquillage monochrome en un tournemain. Les huiles précieuses peuvent dans certains cas servir d’hydratant pour le corps et le visage en plus de mater les frisous d’une tignasse rebelle. Enfin, dotées d’un FPS, les crèmes BB sont particulièrement intéressantes puisque, en un seul geste, elles hydratent et protègent la peau tout en unifiant le teint.

BB crème Fresh Effects d’Olay, 15,99 $, dans les grandes surfaces et les pharmacies.

belletfute-cremebb

 

4. Les étiquettes maison

Quand on magasine, on garde en tête que, comme pour les parfums, le cosmétique lui-même ne compte parfois que pour 1 % de la valeur au détail du produit. L’emballage et la publicité influencent grandement le prix. Pour faire des économies, on zieute du côté des marques maison des pharmacies et des grandes surfaces. Souvent fabriquées dans les mêmes usines, elles peuvent nous faire économiser au minimum 25 % par rapport aux créations comparables de labels réputés. Quo chez Pharmaprix, Joe Fresh chez Maxi & Cie et Loblaws, de même que Sonia Kashuk chez Target, sont d’ailleurs fort intéressantes pour les articles de base comme le dissolvant à vernis et les outils et pinceaux à maquillage.

belleetfute-pinceau

 

5. L’échantillonnage

Un nouveau produit nous fait de l’œil ? Pourquoi ne pas envisager un essai de quelques jours avant de passer à la caisse ? De nombreuses marques fournissent aux cosméticiennes des échantillons dont elles peuvent faire cadeau à leurs clientes. On peut aussi obtenir des échantillons gratuits en passant des commandes en ligne, notamment sur les sites de Sephora et de L’Occitane. Yves Rocher offre même la possibilité de sélectionner 15 échantillons pour la modique somme de 3 $.

ca.loccitane.com, sephora.ca et yvesrocher.ca

belleetfute-echantillons

6. Les mégaformats

C’est le principe de Costco : plus on achète en grosse quantité, plus on économise. Faites le calcul : le prix au millilitre ou au gramme dégonfle à mesure que l’emballage prend du coffre. Amie avec votre coiffeur ? Il acceptera peut-être de vous vendre les shampooings surdimensionnés utilisés en salon seulement. Sinon, on peut se rabattre sur les formats familiaux. Les grosses bouteilles de revitalisant ou de crème hydratante peuvent être embêtantes dans la douche ou sur le comptoir. On n’a alors qu’à se procurer de plus petits contenants réutilisables (en pharmacie) et à faire le plein à partir de la mégabouteille.

Shampooing hydratant Nature Fusion de Pantene, 675 ml, 7,99 $, chez WalMart et Costco. (Le format régulier de 375 ml, 5,99 $).

belleetfute-shampoing