Soins du visage et du corps

Un FPS 100, ça vaut la peine?

Bien des gens appliquent de la crème solaire le matin et se croient, à tort, protégés pour toute la journée.

Shutterstock

Un FPS 100, ça vaut la peine?
Oui et non. La différence est minime (2 %) par rapport à un FPS 30, capable de stopper 97 % des UVB (tests effectués en laboratoire). Cette course aux indices de protection de plus en plus élevés a d’ailleurs été freinée en Europe avec l’interdiction d’afficher les mentions « FPS 100 » ou « Écran total ». « Bien des gens en appliquent le matin et se croient, à tort, protégés pour toute la journée », déplore le Dr Ari Demirjian. Verdict? « Un indice de protection 30 est nettement suffisant ; un FPS 60 est à recommander chez les personnes ayant des antécédents de cancer ou qui prennent des médicaments photosensibilisants. Ce qui nous protège en fin de compte, c’est une application fréquente (impérativement toutes les deux heures) : la crème, même si elle affiche un FPS 100, ne reste pas plus longtemps sur la peau qu’une autre. »