Beauté

Yeux charbonneux : étape par étape

Comment obtenir un maquillage naturel, des yeux charbonneux ou une bouche incendiaire ? Suivez les conseils de l’artiste maquilleuse Maïna Militza pour réaliser, étape par étape, les trois looks de la saison !


 

Cette saison, on met de côté notre eyeliner noir et on essaie une version colorée des yeux charbonneux. L’artiste maquilleuse Maïna Militza suggère de jouer sur les contrastes en utilisant des teintes complémentaires à la couleur de nos yeux ou d’opter pour la même palette de nuances, pour un effet plus doux. « Par exemple, un smoky bleu royal fera ressortir les yeux marron, tandis qu’il fera un effet plus subtil sur des yeux bleus », explique-t-elle. Pour mettre en valeur les yeux bleus de notre modèle, la maquilleuse choisit ici des teintes de brun chocolat, avec une touche de prune.


 

« Les fards à paupières en crème ou en poudre auront une meilleure tenue, et leurs couleurs seront plus pigmentées si on applique tout d’abord une base, comme Tenue parfaite, de NARS (29 $), indique Maïna. Le produit permettra aussi de lisser la paupière et de faciliter l’application des fards. » Selon la maquilleuse, pour réussir les yeux charbonneux, il vaut mieux y aller étape par étape, éviter de mettre trop de fard et ne pas hésiter à l’estomper avec les doigts ou un coton-tige. Première étape : faire le tour de l’œil avec une couleur plus foncée, comme le brun chocolat de la palette d’eyeliners métalliques de Smashbox (38 $), puis monter légèrement sur l’extrémité de la paupière mobile.


 

« Pour donner de la profondeur au smoky, on combine de deux à trois nuances, indique Maïna. On couvre donc la paupière mobile jusqu’au creux de l’œil d’une nuance plus pâle, que ce soit un bronze, un brun plus pâle ou un mauve. » Pour sa part, la maquilleuse opte pour la nuance Purple Plume du Smoky ShadowBlast, de CoverGirl (8,99 $), qu’elle applique en évitant le coin interne de l’œil.


 

Toujours avec la nuance Purple Plume du Smoky ShadowBlast, de CoverGirl, Maïna trace ensuite un trait autour de l’œil, à l’extérieur du tracé brun chocolat.


 

Maïna complète le maquillage avec la palette de fards à paupières nuance Lavande fumée, de L’Oréal Paris (10,95 $). « Je mélange les nuances 3 et 4 – les plus pâles de la palette – et je les applique dans le coin interne de l’œil pour créer un point de lumière », précise Maïna.


 

On applique ensuite du fard 2 de la palette de fards à paupières, nuance Lavande fumée, de L’Oréal Paris (10,95 $), dans le creux de l’œil et sous celui-ci, de manière à créer un dégradé allant de la nuance la plus pâle à la plus foncée.


 

On complète le smoky en couvrant la paupière mobile du fard 4, le plus foncé de la palette de fards à paupières, nuance Lavande fumée, de L’Oréal Paris (10,95 $). « Je ne dépasse pas le trois quarts de celle-ci afin de laisser de l’ombre dans le creux de la paupière, ajoute Maïna. Puis, j’estompe les fards en tamponnant du bout des doigts. »


 

La touche finale : le mascara brun The Colossal Volum’ Express, de Maybelline (8,99 $), qui crée un effet plus doux que le noir. « On applique d’abord une couche de mascara en dessous des cils, puis une autre au-dessus de ceux-ci en faisant des zigzags avec la brosse du mascara pour bien les recouvrir, explique Maïna. Puis, on en applique un peu sur les cils du bas. »

 | 

 |