Blogue de la rédac

3 centres de table en 5 minutes

Vous recevez sur la terrasse? Vous n’avez rien pour enjoliver la table? Cueillez ce que vous avez sous la main et suivez mes instructions!

Quand je passais des tests d’orientation, au secondaire, la profession de fleuriste sortait invariablement dans les résultats. Aujourd’hui, je ne suis pas fleuriste, mais j’adore créer de petits arrangements floraux informels avec ce que j’ai dans ma cour ou autour de la maison.

Je vous en propose aujourd’hui trois, qui se préparent en un rien de temps. Et même s’ils sont éphémères, ils sont parfaits le temps d’une soirée, quand on est pressée. Vous pouvez les présenter seuls ou en créer trois de la même variation pour un effet spectaculaire.

Tout ce qui les compose a été cueilli autour de mon jardin. À part une seule fleur (chrysanthème) que j’ai achetée au marché. Vous pouvez donc vous inspirer de ces arrangements pour créer vos propres variations à partir de ce que vous avez dans votre cour ou dans vos platebandes. Pour les vases, j’ai opté pour des contenants de forme carrée ou rectangulaire, mais vous pouvez aussi utiliser ceux (en verre transparent, idéalement) que vous avez déjà à la maison. Vous aurez aussi besoin d’une paire de ciseaux.


 

Inspirée par l’art floral japonais,  l’Ikebana, j’ai utilisé, dans cet arrangement vertical et asymétrique, une feuille et une fleur d’hosta trouvées dans ma platebande avant. J’y ai joint une feuille d’alocasia (communément appelée « oreille d’éléphant ») qui se trouvait dans un des pots situés  à l’entrée de la maison. Mais toute verdure aux larges feuilles ferait l’affaire. Je l’ai nouée à l’hosta et à sa fleur au moyen d’un simple petit bout de ficelle. Au fond du vase, j’ai ensuite déposé une pierre plate trouvée au fond de ma cour, de façon à sécuriser le bouquet en appuyant les tiges dans un seul coin du vase, pour créer une asymétrie, puis j’ai recouvert le tout d’un peu d’eau.


 

Comme je cherchais un « punch » de la couleur Pantone de l’année (Tangerine Tango)  et que je n’avais pas de fleur orangée à portée de main autour du jardin, je me suis procuré, au marché, une fleur de chrysanthème dans cette tonalité. Ses pétales en forme de rayons apportent un volume intéressant à mon arrangement, et sa couleur contraste parfaitement avec le feuillage vert profond débusqué dans mon parterre de fleurs de muguet – uniquement verdoyant à cette période de l’année.

Encore une fois, j’ai noué ici les tiges des feuilles de muguet au moyen d’une ficelle puis je les ai déposées au fond du vase. J’ai ensuite coupé le chrysanthème à 1 pouce sous la corolle puis je l’ai déposé au fond du vase, dans l’espace restant. Enfin, j’ai subtilisé une longue feuille de dracaena à la plante d’une de mes boîtes à fleurs située sur la terrasse arrière, que j’ai nouée lâchement (on peut la mouiller un peu pour l’assouplir) de façon à former un petit anneau. J’ai déposé cette forme circulaire sur le feuillage de muguet de façon à apporter profondeur et volume.


 

Pour ce centre de table hyper simple, j’ai utilisé trois éléments : une fleur d’hydrangée, quelques feuilles de dracaena et un vase transparent. J’ai disposé d’abord trois feuilles de dracaena en spirale dans un vase en verre bas. J’ai ensuite déposé, en angle, la fleur d’hydrangée, de façon à ce que la création soit jolie à regarder de tous côtés. Voilà!