Blogue de la rédac

Ça promet pour le nouveau téléroman O'!

Cette saga familiale marque le retour de la comédienne Maxim Roy au petit écran québécois. Je l’ai rencontrée pendant le tournage.

La semaine dernière, j’ai assisté au visionnement de presse du nouveau téléroman de TVA, O’. Pour la mordue de télé en moi, c’était intéressant d’observer l’excitation qui animait la salle quelques minutes avant la projection.

Comme j’avais rencontré la comédienne Maxim Roy – qui interprète l’un des rôles principaux – (et qu’on est donc heureux de revoir à la télé au Québec) en novembre pour qu’elle me parle de cette nouvelle émission (en page 27 de notre édition de février), j’étais impatiente d’en voir quelques images. Je n’ai pas été déçue! C’est magnifiquement tourné et l’histoire est drôlement accrocheuse. 

O’ raconte les intrigues entourant la famille O’Hara, propriétaire de la compagnie Agua,  un empire construit autour de l’eau embouteillée. Cette famille est composée, notamment, de l’excellent Guy Nadon et de Marie Tifo, dans le rôle des parents. « C’est très rare qu’une complicité s’installe aussi vite sur un plateau de tournage. C’est indéniable, ça ne peut faire autrement que de transparaître à l’écran », me confie-t-elle lors de notre entretien. Maxim Roy, que l’on a connue il y a près de 20 ans dans l’émission Au nom du père et du fils, interprète Kathleen, qui travaille dans l’entreprise familiale avec son paternel et ses deux frères (Stéphane Demers et Louis-David Morasse). « Elle est toujours à la recherche de l’approbation et de l’admiration de son père. Elle a mis sa vie personnelle de côté pour s’accomplir en tant que femme d’affaires et va réaliser qu’elle n’a rien d’autre que son boulot. C’est un personnage complexe bien créé », m’explique-t-elle.

Nous avons pu voir les deux premiers épisodes et j’avoue avoir déjà hâte au troisième.
O’ débute ce soir (mardi, le 24 janvier) à 20 h, sur les ondes de TVA.

****

C’est tout de même dommage que O’ soit diffusé en même temps qu’Apparences à Radio-Canada! Pour ma part, je n’aurai pas à choisir entre ces deux bonnes émissions parce que j’enregistrerai les deux! La plupart du temps, c’est RDS et les Canadiens qui gagnent le mardi soir dans ma maison! (Dans les deux sens du terme, S.V.P!)