Blogue de la rédac

Du thé aromatisé aux pesticides

Greenpeace Chine vient juste de sonner l’alarme sur la qualité du thé en Chine – le plus grand producteur au monde.

Je peux me passer de café. Mais pas de thé. J’aime le thé.

Je suis justement en train de boire un thé vert yun cui biologique. J’opte toujours pour le bio quand c’est possible. Et je ne suis pas prête de changer.

Greenpeace Chine vient juste de sonner l’alarme sur la qualité du thé en Chine – le plus grand producteur au monde. Des tests menés dans un laboratoire indépendant révèlent que tous les échantillons soumis par Greenpeace Chine contenaient des traces de pesticides : un total de 29 résidus extrêmement toxiques. Six produits renfermaient 10 différents pesticides – dont certains bannis par l’Union européenne… et la Chine. Ces thés proviennent de neuf grandes entreprises chinoises et d’une multinationale.

Pas de panique! Ces thés verts, noirs, au jasmin ou oolong ne sont pas destinés à l’exportation. Mais au marché local. Il y a tout même lieu de s’inquiéter pour les consommateurs chinois…

Sur ce, je retourne à ma tasse de thé.

Pour lire l’article du Monde, c’est ici.