Mieux-être

Célibataire? Le Wine Dating est peut-être pour vous!

Vous en avez marre de clavarder sur les sites de rencontre? Essayez le Wine Dating.

wine-dating

Dans une autre vie, j’ai longtemps été célibataire. Je ne vous dis même pas combien de temps, ce serait gênant. Et que fait-on quand on a renoncé aux bars, parce que de toute façon, les mecs n’osent plus draguer (c’est l’enfer!) et que tout espoir de rencontrer un homme intéressant au travail ou ailleurs est inexistant? On se tourne vers les sites de rencontres, évidemment! Que j’en ai passé (et perdu) du temps à bavarder avec des inconnus, devant un café, un verre ou un repas. J’ai beau être sociable et avoir de l’entregent, j’étais toujours un peu nerveuse. Et parfois, j’étais intimidée devant un trop beau gars ou mal à l’aise de vouloir fuir à toutes jambes après 15 minutes interminables, sachant très bien que le Roméo devant moi ne deviendrait jamais mon homme. Les sites de rencontre peuvent tout de même être un bon moyen de trouver l’âme soeur, mais il faut s’attendre à passer des soirées décevantes. Aussi, quand j’ai appris l’existence du Wine Dating, je me suis empressée d’en parler à ma copine Marie, célibataire et tannée de tomber sur des morons ou des gars à l’esprit tordu.

Le concept du Wine Dating 
Les soirées ont lieu au Café du Musée des Beaux-Arts de Montréal. Un endroit class, on aime ça! Deux hommes et deux femmes prennent place autour de chaque table et font connaissance en groupe tout en dégustant un vin. Après 15 minutes, on change de place. Un système de roulement simple et efficace fait en sorte que l’on voit tout le monde. Pourquoi c’est génial? 1) On évite les tête-à-tête parfois embarrassants et les lourds silences qui viennent avec; 2) On peut y aller avec une amie; 3) Même si on ne rencontre pas l’élu de son coeur, on a passé une soirée agréable à discuter et à découvrir de nouveaux vins; 4) Si on a un kick pour un participant, il suffit d’en aviser les organisateurs (Cépage & Cie). Si l’intérêt est réciproque, ils mettront les deux tourtereaux en contact, ultérieurement, par courriel. C’est ce qui est arrivé à ma copine Marie. Elle revoit le jeune homme en fin de semaine!  C’est à suivre…