Mode

J’irai voir le documentaire Girl Model, et vous?

Girl Model, un film-choc qui dénonce les abus de l’industrie de la mode envers les très jeunes mannequins.

En voiture la semaine passée, je suis tombée par hasard sur un segment de l’émission de radio Medium large sur la Première chaîne de Radio-Canada. En entrevue, la mannequin québécoise Rachel Blais (26 ans, dix ans de mannequinât dans les talons, a posé pour le Vogue, L’Officiel de Paris et le Harper’s Bazaar) y faisait la promo du documentaire Girl Model. Je l’ai ensuite revue, comme un million de gens, à Tout le monde en parle dimanche dernier.

       
 

Donc, cette belle blonde – que les bonnes fées ont aussi doté d’un sens du jugement et d’un verbe facile – a su me vendre ce fameux film qui met en lumière l’exploitation de très très jeunes filles (13, 14 ans) par l’industrie de la mode. Bref, on se sert de ces enfants – à qui l’on promet une montagne de fric et la gloire – pour vendre des fringues aux grands.

Ce n’est pas nouveau. On sait tous que Kate Moss a été découverte à 14 ans. Mais est-ce acceptable uniquement parce que c’est un fait établi? J’adore la mode, mais je suis quand même de ceux et celles qui frémissent à la vue d’une nymphette de 14 ans qui pose de manière suggestive dans des vêtements hors de prix. Honnêtement, je pense qu’il est plus que temps que l’on prenne enfin la parole pour le dénoncer.


Les réalisateurs du film, David Redmon et Ashley Sabin n’auraient pas pu espérer meilleure ambassadrice que Rachel, une mannequin intelligente qui peut témoigner de ce qu’elle a constaté au cours de sa carrière. Je n’ai pas vu le documentaire, mais je vais y aller. Bonne nouvelle, j’ai découvert qu’il sera présenté dès le 4 mai au Cinéma Du Parc à Montréal. On s’en donne des nouvelles?

Pour plus d’info: girl model