Blogue de la rédac

Salon du design 2012 : mes coups de coeur

J’ai eu la chance de me rincer l’œil au plus beau salon québécois en matière d’inspiration pour la maison. Chics trouvailles 2012.

Je choisis minutieusement les salons auxquels j’assiste. Le SIDIM en fait partie. Il est chaque année, pour moi, un « must » qui me permet d’avoir accès aux grandes tendances, aux innovations et aux créateurs du vaste domaine du design, québécois et international.

Ce qui a retenu mon attention cette année?

Cuisines Jenn-Air

Avec ses quatre collections d’électroménagers haut de gamme, la marque née en 1961 continue d’innover. À preuve? Son four à micro-ondes ET à convection, encastrable, muni d’un grand écran tactile permettant de sélectionner la cuisson idéale et de rendre les recettes quasi in-ra-tables, tout ça jumelé à un mode de cuisson sans préchauffage (ou l’art de faire cuire sa pizza surgelée presto!).

La compagnie présente aussi, notamment, des appareils blancs en verre poli – une tendance qui fait un retour cette année, selon le duo de designers BlazysGérard, associé depuis quatre ans à la marque.

Une surprise? Les électros au fini cuivre, dont cette hotte de four au riche fini chocolaté qui se distingue et s’amalgame bien à un décor rustique chic.


 

Unik Stone

Il y a quelque chose de terriblement sensuel et raffiné dans cette pierre calcaire gris anthracite, presque noire, mieux connue sous le nom de  « Blue Limestone ». Et c’est ce qu’a voulu exploiter Justin Melanson en créant Unik Stone. Des lavabos aux bases de douches monoblocs en passant par des bancs où il jumelle pierre et bois, le fondateur, qui travaille avec les membres de sa famille, jure qu’il n’y a presque pas de limite à ce qu’il peut créer à partir de cette pierre si esthétique lorsque façonnée de main d’homme.


 

Création Nature

Fondée par Patrick Charbonneau, un inventif bûcheron-entrepreneur au flair indéniable, cette compagnie originale fait de tout à partir de branches et de bois qu’elle recueille elle-même en nature. Ses créations contemporaines et colorées, faites de branches peinturées, notamment, ont de quoi donner un coup de fouet à n’importe quel espace. J’adore!


 

Caméléon Vert

À mon grand regret, je dois avouer que je ne connaissais pas cette institution avant d’en apercevoir le kiosque au Salon cette année. Cette compagnie, dans le domaine depuis pourtant une trentaine d’années, semble s’être judicieusement réinventée au fil des années en matière de mobilier d’extérieur haut de gamme. Principalement spécialisée en meubles de teck (de plantation), Caméléon Vert a présenté en primeur cette année plusieurs pièces de mobilier ludiques, fabriquées en Indonésie à partir de rotin synthétique, dont ces chaises tartan si invitantes, mêlant motif classique et facture moderne.


 

École d’ébénisterie d’art de Montréal

Ah, le bois… Il fait un retour en force depuis quelques années. Chaque fois que je l’aperçois, je me rappelle combien j’aime ce matériau si chaleureux, classique et moderne à la fois. Et cette année,  j’aime encore plus ce qu’en ont fait les étudiants de l’École d’ébénisterie d’art de Montréal : notamment, les luminaires de Loïc Bard 100 % bois (oui-oui, le cadre intérieur aussi), d’allure très fifties, et un buffet et une chaise aux lignes épurées (par Gabrielle Ouellette), admirablement façonnés.


 

 Prix SICO relève d’excellence 2012

J’ai été enchantée par le projet de Stéphanie Longchamps, finissante au Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu, qui a présenté une maison sur pilotis, alimentée par un système de géothermie et utilisant un système de récupération des eaux domestiques. Une maison ultra contemporaine, écolo, bien adaptée à son environnement, avec de grandes fenêtres donnant sur le Richelieu, ce plan d’eau qui n’est malheureusement pas, à mon sens, assez souvent le point de mire des constructions qui le bordent.