Blogue de la rédac

Trêve de janvier au Strøm Spa

Pas de répit côté froid? On donne congé à son corps et à son esprit.

Ça y est. Janvier m’a achevée (heureusement, il achève, lui aussi, me direz-vous…). Comme tous les ans, c’est vers la fin de ce mois – que j’abhorre  – que le besoin de trouver un havre de paix où « déposer » mon corps siphonné de sa vitalité, se fait le plus sentir.

Pas envie de rouler trop loin de Montréal. Mais pas envie non plus de côtoyer le bitume glacé de la ville.  Entrevoir gratte-ciel ou grisaille urbaine est proscrit à mon corps et à mon esprit transis. Direction : le Strøm Spa, à 5 minutes du centre-ville, dans un environnement, ô joie, à des kilomètres des paysages urbains.

Bâtiment principal

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans un décor contemporain qui n’a rien de froid grâce à sa déco rehaussée de bois et à son emplacement en bordure du Lac des Battures, le Strøm nous plonge dans ce qui ressemble à la Scandinavie, libérant pendant quelques heures, poumons et esprit des brumes du quotidien.
[adspot]

Comme la plupart des spas nordiques, le Strøm offre l’expérience thermale (bains à remous, chute thermale, saunas finlandais, bain de vapeur à l’eucalyptus, douche nordique et bassin d’eau froide), plusieurs types de massages (suédois, à quatre mains, en plein air, signature, thaïlandais, alouette!) et de soins pour le corps (tropical, au champagne et mimosa, aux bleuets, facials anti-stress et anti-âge, etc.), sans compter des forfaits de luxe très alléchants (pensez cadeaux de Saint-Valentin…).

Personnellement, c’est après un massage suédois dans l’une des « tentes » (maisonnette) chauffées situées en contrebas du spa, et une succession de « chaud-froid-détente » bien sentis, que mon corps et mon esprit ont rendu les armes. Dans l’accueillante salle de repos où trône un imposant foyer à quatre faces,  le crépitement des bûches s’est allié avec une musique planante et des flocons tombant nonchalamment derrière l’immense vitre surplombant le lac, pour vaincre ma résistance.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais, outre ses soins de qualité et son emplacement de choix, le Strøm offre – avantage non-négligeable pour la gourmande en moi! – un menu bistro vraiment pas piqué des vers. On y retrouve des plats extrêmement frais et goûteux, comme  la soupe de carotte et de noix de coco, le sandwich au roastbeef et la fraîchissime salade de roquette et de noix de grenoble que j’ai dégustés. Les vins et les alcools offerts (porto, cidre de glace, bière) sont aussi étonnamment variés pour ce genre d’endroit. À des lunes de plusieurs autres établissements, souvent plus frugaux en matière de boustifaille.

 

[adspot]

 

 

 

 

 

 

 

 

Bon à savoir : certains week-ends de l’année, on y organise des Soirées sous les étoiles, comprenant l’expérience thermale de 23 h à 3 h, le menu bistro, l’accès au bar à martinis et à des dégustations, le tout dans une ambiance lounge rythmée par un DJ. Une formule originale que je me promets d’essayer.