Blogue de la rédac

Un ventilateur sans pale qui déplace de l’air!

Oui, le ventilateur sans pale de Dyson n’est pas donné. Mais pour une allure hautement design, une brise ultra-caressante et un système sécuritaire (pensons aux petites mains!), c’est peu cher payé.

Dyson

Dyson

D’abord il y a eu les fameux aspirateurs sortis tout droit du labo personnel du fondateur et visionnaire derrière la marque, James Dyson, celui-là même qui a dit adieu aux aspirateurs à sacs il y a près de 35 ans. Tellement beaux que j’aurais été prête à les arborer fièrement à mon bras, comme une sacoche griffée. Je sais ce que vous pensez. Mais bon, on a le droit d’être à la mode même quand on fait le ménage, non?

Puis est arrivé « ze » ventilateur. Lorsqu’on m’a proposé d’en faire l’essai quelques jours, j’ai accepté sans vergogne et profité de l’objet elliptique à la douce brise malgré mon air climatisé central. Pendant d’exquis moments, je l’avoue, j’ai flirté avec l’objet de mes désirs design et laissé pantoise ma thermopompe pourtant toujours si fidèle à mes envies de fraîcheur.

Mais contrairement à mes autres lubies design, ce ventilateur n’est pas juste beau. Il est aussi efficace. À ce qu’il paraît, il « aspire » l’air ambiant et « amplifie » son volume, déployant un débit d’air continu, différent de ce que produisent de façon saccadée les ventilateurs à pales. J’avoue : on dirait vraiment que l’air, rendu ultra-doux, « glisse » littéralement sur la peau. On peut aussi régler de façon très précise son débit au moyen d’une pratique télécommande aimantée qui s’amalgame aux formes futuristes de l’objet. Pratique pour mieux contrôler sa « fraîchitude ». Toujours au moyen de la télécommande, il est possible de le faire pivoter sur lui-même de façon à déployer l’air partout dans la pièce. Le nettoyage? Comme il n’y a pas de grilles, en un coup de lingette, la poussière disparaît.

Enfin, parlons pales. Ou plutôt absence de pales. Curieux devant cet objet qui suscitait autant mon admiration, mes enfants ont tâté à maintes reprises les contours lisses du ventilateur en marche sans conséquence autre que… d’hilarantes mises en plis dignes des Fraggle Rock!

Des bémols? Le prix, oui. Il est vrai qu’on a affaire ici à un objet de luxe en comparaison d’un ventilateur à pales qu’on accroche au plafond  pour moins de 100 $. Et le bruit. À très haut débit, la machine à vent design ne ménage pas les décibels. Malgré cela, pour tous ses autres atouts, ce ventilateur d’un grand esthétisme demeure un coup de coeur.

Enfin, nouveauté cette année : la jolie « machine » est maintenant offerte en blanc. Blanc vacances, blanc nuages, blanc sable… Allez, on ferme les yeux et on se laisse rafraîchir élégamment!

 

Ventilateur de table (30 cm/12 po) : 399 $

Ventilateur à colonne AM02 : 549 $

Offerts dans la plupart des grandes surfaces, chez certains détaillants indépendants et sur Dyson.com.