C'est dans le Web

Deux filles un vendredi soir

J'avais renoncé aux rencontres en ligne. Et puis, les mois ont passé : Noël, la Saint-Valentin, les longues soirées d'hiver...

Au Jour de l’an, j’avais pris la résolution de me réinscrire à un réseau de rencontres en ligne malgré tout le mal que j’en ai dit. Des gars qui ne savent pas conjuguer, à celui qui m’a fait sentir comme un morceau de viande pas assez maigre, en passant par les jumelages douteux de l’algorithme d’amour, j’étais bien décidée à renoncer à jamais aux rencontres en ligne, trop étourdissantes et peu concluantes pour moi. 

Et puis, les mois ont passé, suivi des saisons sous un ciel non réciproque : petits éclaircis d’espoirs, tempêtes de déception, puis, du gris, de la slush et du gris foncé. Bientôt le printemps? Pfft!

C’est toujours dans un moment de grisaille, juste avant la Saint-Valentin, qu’une amie, trop crevée pour sortir un vendredi soir (mes amis ont soit des enfants, soit ils travaillent trop, soit les deux en même temps alors les vendredis soirs ont un taux d’échec d’environ 70%.)  Bref, l’amie m’invite gentiment chez elle et tente de me convaincre de m’inscrire à un réseau de rencontres.

– Moi : « Je l’sais bien, ma mère me dit la même chose! Mais je me contente de lèche-vitrine ce soir. Pour m’inscrire, il me faut un verre de porto, du chocolat noir et de la musique de Leonard Cohen. C’est une tradition.»
– L’amie : « Voyons voir ceux qui sont en ligne. Lui : trop vieux. Lui : pas assez grand. Lui :«trop straight». Lui : Bof!»
– Moi : «Coup donc, t’es ben sévère? Celui que tu trouves trop vieux n’est qu’au début de la quarantaine et le «trop straight» est un Parisien qui vit à Montréal depuis peu, il faut lui laisser le temps de desserrer sa cravate!»
– L’amie : «T’as raison, il est pas mal le Français, je lui envoie une invitation»
– Moi : «Aye attend! Il fallait me le laisser!  J’ai habité en France trois ans et la moitié de mes amies sortent avec des Français qui ont osé les draguer… eux!  Est-ce qu’il y a le critère «Pas de Québécois pure laine» dans la recherche avancée?»
– L’amie : «Trop tard, je lui ai déjà envoyé mon invitation. Mais de toute manière, il ne répondra pas, les gars ne répondent jamais quand tu fais les premiers pas, c’est eux qui doivent t’écrire.»
– Moi : «Comme dans le monde réel : si je fais des signes aussi subtils qu’une pancarte d’autoroute, le gars part dans l’autre sens.  Bon, je vais tout de même laisser passer la Saint-Valentin, avant de me remettre en vitrine d’un site de rencontre.»

L’embarras du choix 
On entend souvent parler du site de Réseau contact qui compte 1,4 million de membres, mais il existe une flopée d’autres sites de rencontre actifs au Québec. Je suis loin de les avoir tous testés, mais depuis quelques mois, on me parle beaucoup des sites Plenty of Fish et Mon classeur. Plenty of Fish, malgré son nom un peu louche, était la nouvelle sensation de l’heure lorsque j’habitais en Californie en 2008, le site compte maintenant assez de Québécois pour rendre vos recherches intéressantes. Entreprise québécoise cofondée par Marc Boilard, Mon classeur connait une croissance de 35 % du taux d’inscription quotidien, selon un récent article de la Presse.

En plus de ces trois sites, on retrouve plusieurs autres réseaux dont BadooeHarmonyMatch.comNet clubZooskQuébec rencontresRéseau rencontreRencontre.ca et des sites plus spécialisés tels que Amicalien, destiné aux Boomers, Rencontre sportive et Agrirencontre, pour le monde de l’agriculture. 

Bon magasinage! 

Sur le Web cette semaine en bref : 
– Le gouvernement du Québec a lancé le site Moi j’agis contre l’intimidation chez les jeunes.

– Une nouvelle websérie : les amateurs de suspense aimeront certainement la série Manigances qui met en vedette Maxim Martin et Jean-Guy Moreau. 

– Des funérailles en direct : vous pourrez suivre les obsèques de Whitney Houston en direct sur le site de l’Associated Press ce samedi, à compter de 12 h, heure de l’Est.

– Le Web s’enflamme au sujet d’une vidéo osée de la chanteuse Adèle. Une histoire à suivre…

– La vidéo sympathique de la semaine : des employés de l’aéroport Montréal-Trudeau ont organisé un flashmob pour souligner les vingt ans de l’aéroport.

Bon week-end à tous!