C'est dans le Web

La taverne des naufragés

Nous sommes parties vendredi au petit matin pour un long week-end à Cape Cod. Lors de mon dernier voyage à Paris, je vous avais offert des paroles de Parisiens, voici maintenant quelques extraits de conversations avec des Américains.

Douanes américaines, 8h30 du matin :

Mon amie avait oublié son passeport. Terrorisées à l’idée de devoir retourner à Montréal, nous arrivons devant le douanier, avec nos airs de petites filles fautives, prêtes à implorer le pardon.

Le douanier :  « Vous n’avez pas de passeport. C’est bien embêtant. Un instant…
Bon, je ne trouve plus le papier qui vous fait passer un mauvais quart d’heure. 
– Vous allez nous chicaner verbalement alors ?
– Je pourrais vraiment vous refuser l’accès. Normalement, il vous faut au moins une identification « conforme » avec un drapeau canadien.
– Il y a un drapeau sur le permis de conduire, c’est celui du Québec.
– Qu’est-ce que le Québec?
– Il suffit de marcher quelques minutes dans cette direction. Ah! Monsieur le douanier, vous vous moquez bien de nous ce matin!
– (Sourire) Bon, allez, passez.»

Comme il était tard pour sortir au restaurant, nous avons échoué à la taverne d’à côté, Shipwreck Tavern…un nom qui annonce  un beau naufrage. Les murs y sont couverts de photos des Bruins de Boston. Nous voilà en terrain ennemi.

Le gars assis à côté de nous : « Vous vous moquez des joueurs des Bruins? Vous venez d’où? 
– De Montréal. Ouais, parlons-en de votre bande de tueurs qui maganent nos gars.
–  Bah! Ça fait partie du sport! C’est comme au Football. 
–  Non, ce n’est pas la même chose du tout! »
(À moi-même : Il vaut mieux changer de sujet pour éviter une bataille générale si nous évoquons Pacioretty.)

– « Qu’est-ce que vous faites dans la vie?
– J’aime pêcher le thon et tirer avec mes fusils.
– (Léger étouffement avec une frite.) Tirer du fusil? Pourquoi? Pour le plaisir de tirer sur n’importe quoi?
–  J’ai dix fusils. J’ai un permis de … 
– Pardon, j’ai mal entendu. Vous avez un permis de tuer comme James Bond?
– Non! J’ai un permis de transporter une arme qui contient jusqu’à 40 balles. J’aime savoir que je peux protéger ma famille.
– Protéger votre famille de quoi?! Quel est le pourcentage de chances qu’un fou entre chez vous avec un fusil pour s’en prendre à votre famille? »

Nous aurions pu poursuivre ce débat toute la nuit, mais nous avons déclaré un cessez-le-feu  lorsqu’il nous a montré les photos de son petit gars blond.

– « Ma femme est Russe.
–  Vous l’avez trouvé sur Internet? Sur Skype?  (Note à moi-même : ce gars possède dix fusils, ne fais plus de blagues idiotes.)
–   Ah Ah! Très comique! Non, je l’ai rencontré en personne aux États-Unis. »

 

Quelques minutes plus tard, toujours le même gars au bar :

–   Notre gouvernement est tellement corrompu tant du côté républicain que démocrate. Il n’y a plus rien à faire. Il n’y a que l’argent qui compte.
–  Intéressant… Pour qui avez-vous voté aux dernières élections?
– Républicain. (Rires)
– Mais vous savez, je ne suis pas un fou de religion qui craint dieu comme d’autres Américains.  Je n’aime pas la culture américaine. Mais nous avons tout de même crée les meilleurs films : Indiana Jones, Star Wars et Jaws!  
– Rires. «Cheers» à votre merveilleux sens d’autodérision!

Croyez-le ou non, nous avons tellement rit avec notre voisin, qu’il nous a donné deux bouteilles de vin d’une caisse qu’un de ses clients lui avait offerte.

– Vous voulez ce gros steak de thon aussi?
– Euh…humm… Vous croyez que les douaniers aiment le thon? Ils risquent de nous repérer à l’odeur.

Voilà comment deux naufragées sans papiers, sortent d’une taverne avec des bouteilles de vin dans leur sacs à main. Je ne vous conseille tout de même pas de vous pointer à la douane sans passeport. Nous avions visiblement une chance inouïe ce jour là. Le lendemain, on nous a collé une contravention de stationnement pour cinq minutes de retard. Retour du balancier.

Le reste du week-end était tout aussi parfait. Murmure de l’Atlantique, orgie de fruits de mer, randonnée à bicyclette, crème glacée maison.

DÉPOSÉ SOUS: