C'est dans le Web

Le marketing de l'amour

Puisque je dois pondre quelque chose sur cette fête à laquelle je ne suis pas invitée, je me console en me disant que le chocolat sera en spécial demain. Vive le Boxing Day des chocolaïnomanes!

D’une fête antique pour les célibataires et les amoureux, la Saint-Valentin est devenue une journée réservée aux couples. D’ailleurs, pour en savoir plus sur l’histoire de la Saint-Valentin, je vous suggère de lire la série de billets à ce sujet sur le blogue ladrague.ca.

Vous me direz qu’il y a bien quelques soirées pour les célibataires le 14 février, mais on a l’impression qu’il faut absolument attraper quelque chose, un peu comme le dernier « slow » dans les bars de ma jeunesse. Remarquez que la danse de trois heures du matin avait ses avantages, elle donnait un signal aux timides : c’est maintenant ou jamais.

Bref, plutôt que de vous parler d’amour et de romantisme avec des violons, voici quelques anecdotes de Saint-Valentin #Fail (en référence aux lettres utilisées  sur Twitter, pour indiquer un échec, une erreur, une gaffe).

De plus gros seins pour la Saint-Valentin #Fail

Dans l’ascenseur du centre médical Kaiser de San Francisco, on annonçait des spéciaux pour la chirurgie esthétique : Recevez plus d’amour pour la Saint-Valentin (Get more love for Valentine’s day) suivi d’une liste des opérations pour avoir de plus gros seins, un nez plus droit, des lèvres pulpeuses et alouette…

Vive l’amour avec des cicatrices! J’ai essayé de prendre l’affiche en photo sous les regards intrigués des autres passagers de l’ascenseur. « Ne vous inquiétez pas, je vais débarquer à l’étage de la psychiatrie. »

Imaginez un peu le scandale si cette affiche se retrouvait dans les ascenseurs du CHUM.

Un « trip » à 3 pour la Saint-Valentin #Fail

Certains portails Web gardent religieusement un ratio de « pitounes » sur leur page d’accueil à toute heure de la journée. C’est un peu comme afficher le calendrier Playboy de la « shop » directement sur la porte d’entrée pour mieux attirer la clientèle masculine. L’an dernier, sur l’un de ces populaires portails, on pouvait lire une phase de ce genre: « Pour la Saint-Valentin, offrez lui un trip à 3 », le tout accompagné de deux « pitounes » en chaleur et un gars content d’être content.

Euh…. Qui a dit que la Saint-Valentin est un peu dénaturée? Vous avez surement d’autres exemples peu glorieux de marketing de l’amour!

Je t’aime, moi non plus #Fail
Je termine le tout sur une vidéo de moments romantiques complètement ratés.

Sur ce, je vous souhaite une très belle journée mes amours!