C'est dans le Web

Rire jaune sur une cantate de Bach

Non, je ne parlerai pas du Bye Bye, mais je suis résolue à faire le clown même quand vous ne riez pas.

Prologue d’humour jaune
Je n’ai plus le câble télé et mes oreilles de lapin ne captent plus rien depuis le passage au numérique. J’ai négligé d’aller chercher la nouvelle machine pour l’ajouter à ma vieille télé avant la fin de l’année. (Oui, je sais, il manque cruellement un homme dans mon condo!) 

Bref, j’ai regardé le Bye Bye le 4 janvier sur Tou.tv en m’entraînant dans mon salon. Malgré ma volonté de me tenir loin des guerres de religion télévisuelle, je dois avouer que j’ai interrompu ma série d’abdos pendant le gag de François Légo, maintenant disponible sur Youtube.

Ceci dit, bon an mal an, je suis une adepte de la revue des Zapartistes au Métropolis. Catherine Lalonde écrivait dans le Devoir que certains 35 ans et plus, riaient trop jaune pour prendre plaisir au spectacle. Au contraire, ce défoulement intelligent sur une année révoltante m’a réellement fait du bien. D’ailleurs, la triste histoire d’insultes sur Twitter et le débat suivant le Bye Bye m’ont semblé beaucoup plus déprimants que tous les rires jaunes du Métropolis.  

Des Zapartistes, je retiens cette question du personnage de Karl Marx sur les 1% : « Savez-vous pourquoi les chiens se lichent les testicules? Parce qu’ils le peuvent! ». La métaphore m’est revenu en tête en lisant l’article : Des riches plus riches, un revenu moyen qui stagne

Bon, alors passons à 2012 si vous le voulez bien! Je suis résolue à continuer de faire le clown même quand vous ne riez pas.

Ma nouvelle de la semaine : 
Les gaffeuses comme moi gardent espoir de pouvoir disparaître en cas de nécessité : Le Pentagone aurait inventé une machine à se cacher dans le temps. Joie!

Ma vidéo « Wow » de la semaine :
La cantate 147 de Bach avec une balle de bois. 

Mon image de la semaine :


Voici le résultat de milliers de collants distribués à des milliers d’enfants. Il s’agit d’une installation de Yayoi Kusama à la galerie d’art moderne de Queensland. Vous pouvez voir les images de l’évolution sur le blogue This is colossal. (Merci à Myrian Vincent via Facebook

Ma vidéo « cuuuuuute » de la semaine : 
Et selon la tradition animalière du vendredi, je vous offre des bébés ours polaires nourris au biberon. Notez qu’il faut visionner la vidéo sur Youtube directement parce que les droits des vedettes ours sont hautement protégés.

DÉPOSÉ SOUS: