C'est dans le Web

Semaine de vendredi 13

Histoires de zombies, François Legault et Cookie Monster!

Vendredi 13 juillet. J’avais commencé un billet intitulé « zombies » il y a quelques mois. Mais depuis, il s’est passé de véritables horreurs dont l’affaire Magnotta et cette histoire du supposé cannibale-zombie qui a dévoré le visage d’un sans-abri à Miami. Chose certaine, les zombies ont la cote chez nos voisins du sud. Pour mieux comprendre le phénomène médiatique, je vous invite à lire l’article de Jean-François Lisée si bien intitulé « Zombies : un sujet qui refuse de mourir » et un billet de l’Agence Science Presse dépeçant les élucubrations de certains journalistes pas très scientifiques.

Il y a tout de même des saletés dont il faudrait se débarrasser au plus vite. Depuis l’incident de Miami, certains médias ont parlé d’une drogue de type « ecstasy » aux effets cannibales connue sous le nom de « sels de bain ».

Si vous craignez les zombies, vous pouvez acheter un condo au Kansas où il sera possible de vivre en autarcie sous la terre pendant plus de 5 ans. Le prix : minimum 1 million $US pour 3 à 5 personnes. Ah, mais zut! Il est trop tard! Toutes les unités de cet ancien abri nucléaire sont déjà vendues! Vous avez un sous-sol qui se ferme à double tour?  
Toudoudoudou… Entendez la chanson « Thriller » en musique de fond.

Il n’est donc pas étonnant dans ce contexte qu’un gars qui joue au zombie dans les rues de Miami soit devenu une vedette Youtube. (Avertissement : inutile de regarder la vidéo jusqu’à la fin, toutes les victimes du gag se sauvent en courant, y compris les joueurs de Basketball.)

Pour vous remettre de vos émotions, voici une chanson « bonheur » qui ne vous sortira plus de la tête. J’ai publié un billet consacré aux multiples parodies de la chanson « Call Me Maybe. »  de Carly Rae Jepsen. C’est au tour du personnage Cookie Monster de Sesame Street de transformer la chanson : « You got cookie, so share it maybe ! » Je suis francophone et j’ai grandi en banlieue, mais je me souviens très bien de ce monstre bleu obsédé par les biscuits.

Et maintenant, place aux gazouillis! La semaine dernière, François Legault croisait le fer avec Martine Desjardins dans une « tweet-fight » mémorable. Cette semaine, le chef de la CAQ s’est attiré les foudres de la twittosphère à la suite d’un commentaire sur les salaires des femmes.