C'est dans le Web

Vos lettres grandes ouvertes

Comme vous étiez tous bien occupés pendant les Fêtes, je ne vous ai pas harcelé.  Mais voici venu le temps de faire un appel à vos billets pour la rubrique Courrier sans coeur. Non, mais wô!  Je ne vais pas l’écrire toute seule ce blogue!

Le principe est très simple, il suffit de me soumette un texte de 300 à 600 mots via ce petit formulaire. Je vous confirmerai rapidement si nous pouvons publier votre billet. Je suis pour la liberté de presse : vous pouvez écrire sur ce qui vous chante, mais ne me filez pas vos recettes de pâté chinois!

Hier soir, j’ai assisté au lancement de l’émission Le sexe autour du monde diffusée sur TV5. Un voyage fort instructif sur un sujet universel. On en veut encore! Avouez qu’en lisant ce titre, des souvenirs de voyage vous ont furtivement traversé l’esprit…

Bien que je sois ouverte à la diversité culturelle, partout où je vais, je rencontre surtout des Allemands et des Italiens. J’ai un faible pour les grands blonds alors forcément, je remarque les Hommes du Nord. Quant aux Italiens, c’est eux qui me trouvent. Dans le feu de l’action, il devient encore plus difficile de parler une langue étrangère. On peut, par exemple, vouloir dire « J’aime ça », mais prononcer un « Je t’aime » totalement inapproprié. J’ai voulu m’étouffer dans l’oreiller, mais le moment était mal choisi pour me suicider, il aurait pu le prendre personnel.

De retour sur la planète Québec. J’ai survécu à Noël en célibataire pour bientôt devoir affronter les petits coeurs en chocolat qui me donnent la nausée. Voilà un bon sujet pour votre premier billet! Non, pas le goût exquis des chocolats allemands ou italiens, mais vous pourriez écrire une rencontre amoureuse rocambolesque. On sait tous que Valentin rate souvent sa cible, causant plusieurs dommages collatéraux et des milliers de victimes civiles. Vous avez déjà essayé de tirer à l’arc? Pas facile.

Je vous laisse sur une chanson de Marie-Pierre Arthur, qui n’a rien à voir avec ce billet un peu grivois.  Elle est belle, voilà tout.