Chacun son cinoche

Changer le mâle de place

Du Bloc au NPD, du parti Libéral au CAQ, les Québécois changent le mal de place et le mâle dans la foulée. Cosse ça donne?

le-fait-de-savoir-que-30-des-quebecois-se-disent-prets-a-appuyer-francois-legault-fait-craindre-le-pire-pour-l-avenir-du-quebec

Il m’arrive souvent d’ouvrir les livres n’importe où, comme une manie superstitieuse. Et si l’auteur avait à me dire quelque chose ou le jour à me servir une leçon existentielle?

Ce matin, dans la manne du courrier, j’ai trouvé le livre de Nelson Mandela (des pensées de l’auteur puisées à droite et à gauche-très puissant) « Pensées pour moi-même« . Et un livre de Chögyam Trungpa, « La certitude de la voie. Se libérer de la souffrance ».

 

J’ai connu Trungpa, maître tibétain, à l’époque où il tentait de se libérer de la souffrance par le saké. Mais c’est une autre histoire…Aujourd’hui, il est définitivement libéré: il est mort depuis 1987. À moins qu’il ne se soit réincarné en politicien québécois, ce qui serait un bien mauvais karma, je le lui concède.

N’empêche, page 57, il parle de notre vie qui n’est qu’une succession de changements: « Après une période d’ennui, les changements paraîtront sans doute agréables et divertissants. Ainsi, accueille-t-on avec plaisir une halte après une longue route (…) Toutefois, il y un élément de douleur au sein même de ce type de sentiment. L’impression de satisfaction est en grande partie due à la suppression de la sensation de douleur que vous éprouviez auparavant.« 

En lisant le sondage Léger Marketing-Le Devoir (quel saut de carpe, j’avoue!) ce matin: « Legault sur les traces du NPD« , je n’ai pu m’empêcher de penser à cet extrait que je venais de déguster avant ma première tasse de thé vert (jamais de saké avant midi). « Ce ne sont pas les idées de la CAQ qui plaisent mais le « changement » que le parti représente« , nous dit mon collègue Guillaume Bourgault-Côté.

La CAQ (Coallition avenir Québec), c’est l’arrêt du supplice pour certains, un changement de tapisserie pour les autres, une autre campagne de séduction qui commence par un passage obligé à TLMP (fallait voir Legault « soupesé » du regard par l’écrivain Dany Laferrière alors qu’il balançait sa nouvelle politique d’immigration, qui n’est pas mauvaise soit dit en passant, même si elle peut paraître de droite).

En substance, selon le sondage, les idées passent bien après la performance; on modifie la distribution, mais le théâtre tombe en ruine. Comme disent les Anglais -bientôt on dira, comme disent les Québécois-: « Wherever you go, there you are« . Et ce n’est pas un proverbe tibétain.

Pour les moins de 35 ans qui rêvent vraiment de changement, c’est ici! Qui incarnera ce changement? Mystère.