Être de son temps

Le sens des priorités ou le manque d'instinct?

Certaines publicités frappent l'imagination. Ainsi, ces jours-ci, celle du Curateur public qui concerne les personnes âgées. Et puis, une autre, où l'on invite les pères à jouer avec leurs enfants...

Sans-titre-2 308005_157642257659534_145032438920516_283664_17245579_n

Deux publicités me frappent en ce moment par l’ampleur du message sous-jacent. Sommes-nous à ce point devenus insensibles ou manquons-nous totalement d’humanité ou de discernement? Notre sens des priorités est-il complètement déboussolé?

Celle du Curateur public, qu’on pourra voir durant tout le mois de novembre, concerne les personnes âgées. Vous l’avez peut-être remarquée dans les journaux.

Elle en dit long sur ce que notre société devient.

L’autre est une publicité de la Fondation Lucie et André Chagnon qu’on peut voir à la télé ces temps-ci. Après l’avoir visionnée, une psychiatre me faisait remarquer que les chiens n’ont pas besoin d’être guidés pour élever leurs rejetons. Les êtres humains, si. Elle expliquait la chose par le manque d’instinct.