Générale

À la défense du "terrible" pou (façon Mère Indigne)

L’éducatrice: Vous comprenez, il a donné des coups de pieds à son meilleur ami. Il faut que vous lui parliez, il refuse de nous écouter.

La maman: Oui, oui, je vois. Nous allons sévir, confisquer un jouet, couper le JellO, l’obliger à regarder les coffrets DVD de Passe-Partout, lui brosser les dents avec de l’Omega 3. Croyez-moi, nous sommes des parents responsables.

***

Le voisin Français: Si ça se trouve, elles ont leurs chouchous, les éducatrices.

La voisine Française: Et puis, qu’est-ce qu’il lui avait fait son meilleur ami pour qu’il lui donne un coup de pied, hein? Peut-être qu’elles n’ont pas vu qu’il rendait les coups, quoi!

Le voisin F: C’est normal les coups de pieds pour un garçon. C’est viril, merde. Nous, on en donnait tout le temps. Et puis, peut-être qu’il est seulement tombé et que sa jambe est partie en l’air. C’est pas un coup de pied, ça, c’est une chute.

La voisine F: Non, mais, c’est vrai quoi! Les mômes, il faut pas paniquer parce qu’ils sont un peu primaires. Et puis, les éducatrices, elles doivent savoir y faire; elles ont le bac en éducation spécialisée. Toi, t’as fourni le gamin, c’est bien suffisant, non?

La maman: Vous voulez une autre grappa?