Générale

Aparté de bécosse

Des fois, tu te dis que c’est tout simplement parce que tu as manqué de clarté, ou que la métaphore était douteuse. Mais d’autres fois, tu vas au Népal, tu en reviens, entre les deux, je te raconte pas, tu écris le texte sur ce qui se raconte et voilà ce qu’on retient dudit texte: le mot Tampax. Je m’imagine, oui, avec ma Diva Cup en trek. Faudrait que je lui présente une toilette népalaise à celle-là…

Bonjour!

Je lisais votre texte sur le Népal et le mot «Tampax» m’a donné envie de vous écrire…

Depuis des dizaines d’années, la «vraie» révolution a eu lieu dans le domaine de la gestion des menstruations! Ça s’appelle… la coupe menstruelle! Il y a déjà 13 ans qu’une amie ontarienne m’a parlé de cet objet que je considère indispensable, surtout lors de voyages dans des pays où le concept de toilette publique est inexistant… Imaginez! Ne plus acheter de tampons ni de serviettes. Fini la pollution des menstruations! Économie, santé et écologie sont réunies. En effet, pas de syndrome du choc toxique possible avec cette coupe de silicone ou de caoutchouc naturel, selon les compagnies.

«Diva Cup» est la compagnie la plus connue présentement: http://www.divacup.com/fr/debut.html. Généralement, la coupe menstruelle se trouve dans les boutiques d’aliments (!) naturels.

Bon vent! Nancy, Québec