Générale

Cocooning

Les photos de Paris? Je les ai prises en pensant à vous et je n’ai pas eu le temps de les regarder en souriant. Pas envie non plus. Plus tard… Demain.

Pour l’heure, j’ai l’impression de nager dans le Purell. J’ai refusé d’envoyer mon fils en sortie pédagogique aujourd’hui because la H1N1. Elle est débarquée dans plusieurs écoles. Son père et moi jonglons avec l’idée du retrait préventif. J’ai annulé TOUTES mes sorties, y compris le spectacle de Sutra ce soir à la PDA, des moines bouddhistes maîtres kung-fu dans un ballet très spécial que je me faisais une joie d’aller voir avec mon maître ceinture noire à mes côtés.

Dès mon retour, je me suis procurée des masques, des gants de latex, j’ai rempli le frigo, fait provision de Tylenol et de Kleenex, de soupe Lipton (la seule que j’arrive à manger lorsque je suis malade). Nous avons établi un plan avec le père de mon fils, mon fiancé. Nous sommes sur le pied d’alerte et n’attendrons pas que ce gouvernement à la con décide pour nous ce qu’il faut faire en cas de pandémie. Au Mexique, on avait appliqué la loi du couvre-feu et du « restez chez vous ». Cocooning d’ordonnance.

Voici ce qu’on pratique comme mesures d’hygiène dans les écoles ontariennes:

Chaque enfant doit apporter sa boite de serviettes Lysol pour laver son pupitre, sa chaise et son matériel scolaire à tous les jours, en plus de laver la poignée de porte de la classe! De plus, les élèves ont leurs propres bouteilles de désinfectant pour les mains dont ils se servent en rentrant et en sortant de la classe, en plus de les utiliser avant les lunchs et les collations. Certaines écoles ont annulé toutes les sorties parascolaires jusqu’à Noël.

Et voici le meilleur guide que j’ai trouvé, pas mal meilleur que le guide auto-soins qui nous a été envoyé par la poste par les autorités de santé publique.

Les coûts économiques s’avérant élevés, il faudra beaucoup de petites victimes avant que le gouvernement ne décrète la fermeture des écoles. Je n’attendrai pas jusque là. Et comme ils nous administrent les vaccins après le sommet de la vague de contagion…

Et vous? Paranos, insouciants ou simplement casaniers qui novembrent?


img_1832

Dans l’avion vers Paris… je suis méconnaissable.