Générale

Désespoir sur la 165

Je comprends ce désespoir, je le comprends parfaitement. Mais il faut être drôlement narcissique pour entraîner son enfant et deux autres personnes dans son pacte de suicide personnel. Les campagnes de sensibilisation au suicide devront-elles AUSSI donner des façons plus PC, plus user friendly de se supprimer, plus altruistes? « Ton suicide, c’est ton affaire. Épargne ceux qui vont te pleurer. »

À ceux qui veulent en (sou)rire, ce roman d’humour noir publié il y a quelques années sur une boutique qui fournit les armes aux désarmés: Le magasin des suicides. Ça peut donner des idées et dédramatiser cet acte déjà violent en soi sans y ajouter l’homicide par-dessus le marché.