Générale

Du poids de l'émotivité

Ainsi donc l’émotivité et l’identité culturelle montreraient aux Conservateurs de quel bois elles se chauffent. Les manifs et autres initiatives des artistes ont porté fruit. Pour l’instant. En attendant, un autre artiste qui a consacré sa vie au militantisme. En tant que journaliste, j’évite toujours de brosser des portraits de gens que j’admire. Depuis que j’ai osé « faire » Michel Chartrand, j’ai eu ma leçon. La déception fut cuisante à tous les niveaux mais surtout au plan humain, chose à laquelle je ne m’attendais pas du tout. C’est pas moi qui irai verser une larme à ses funérailles, désolée, je suis guérie du personnage même s’il a contribué à réveiller le Québec.

Dans le cas de Vaillancourt, j’ai mis trois ans à me décider. De longs préliminaires entre nous. Il a fini par m’avouer qu’il voyait ça comme une défaite « de ne pas pouvoir triper avec toi ». Parce qu’Armand est un tripeux avant tout. Tout ce qu’il entreprend part des tripes. Et 80 bougies au compteur n’y changeront strictement rien.


Photo: Jacques Nadeau