Générale

Le secret de leur amour

Elle était plantée devant moi, une jolie quinqua toute pétillante, m’annonçant qu’elle se mariait demain. C’était mercredi, son amoureux et elle s’étaient décidés la veille. Plus que trois jours pour engager le traiteur, inviter les 14 couples, trouver la robe si possible, sinon pas grave, on ferait du neuf avec du vieux. Something old, something blue new, something borrowed and something blue.

38 années d’union libre pour en arriver là, une belle grande fille née de cette union, et un mariage vite décidé (pour des fins administratives) mais qui vous fait briller les yeux. On ne pouvait qu’être contents pour elle. Et lui demander son secret… On ne sait jamais, ça pourrait servir.

« Nous, on a toujours respecté l’individualité de l’autre. On essayait de tout faire pour s’aider mutuellement. Je me souviens que lorsque je n’avais pas envie d’aller suivre mes cours à l’université, mon chum m’offrait: « Viens, je vais aller te reconduire ». J’ai toujours dit qu’il avait fait un bac au CEPSUM pendant que je terminais le mien. On s’est toujours aidés. Et après toutes ces années, on est encore bien ensemble. »

Un hasard? Un bonheur qu’on « travaille »? Une grâce? Un don?

Cette rencontre n’a durée que quelques minutes et pourtant, cette femme m’a donné quelque chose. J’ai senti que son bonheur ne pouvait être complet sans avoir le sentiment que l’homme à ses côtés était heureux aussi. J’ai senti qu’ils étaient deux, fiers de l’être, en grande simplicité. Surpris, peut-être aussi, d’être devenus des monuments sur lesquels on grave le nombre des années.

Félicitations et longue vie à votre amour! (est-il vraiment utile d’ajouter Joyeuse St-Valentin?)