Générale

Les lipstick sur le dance floor

Pour souligner cette journée sans maquillage (bof, j’en mets si peu), une entrevue avec une humoriste française lesbienne qui explique à son public le b.a.- ba de la lesbienne invisible (l’authentique) ou « lipstick » (l’imposteure). Finalement, l’orientation sexuelle ne tiendrait qu’à un coup de pinceau. En tout cas, les filles peuvent désirer se séduire entre elles avec leur bâton de rouge.

Ça me rappelle que j’ai un vibrateur en forme de rouge à lèvres, quelque part au fond d’un sac de soirée…