Générale

Lobster shack de chez nous


img_1605

Ce midi, j’ai goûté au meilleur « lobster roll » de toute ma vie, servi dans le lobster shack le plus high-tech imaginable, écolo en prime, car il carbure à l’énergie solaire.

En fait, comme l’a spécifié Daniel Noiseux, son inventeur (aussi proprio des restos Pizzaïole), le Muv Box, un conteneur maritime déguisé en boîte à surprise, n’a de limites que l’imagination de son propriétaire. Ici, on y sert de la pizza au canard du lac Brome, des lobster rolls (ou guédilles au homard), de la chaudrée de palourdes et de la crème glacée du Bilboquet.


img_16061

Pour ouvrir le shack, il faut 90 secondes après avoir appuyé sur le gros bouton rouge. Et compter une quinzaine de minutes pour installer les comptoirs rotatifs, chaises et tables.


img_1610

Mon B m’accompagnait pour la dégustation, le « houmârd » (avec l’accent gaspésien siouplaît) figurant au no 3 de son palmarès culinaire après les pâtes et le pâté chinois. Verdict: trop de céleri. Je suis plutôt d’avis que le croquant du céleri contraste agréablement avec le moelleux du homard, son goût anisé mettant en relief celui plus sucré du crustacé. Et on n’abuse pas de la mayo. Un délice!


img_16121

C’est tout au bout de la rue Mc Gill sur de la Commune, face au café Les Éclusiers. Et c’est un hit garanti, un concept exportable et tout à fait séduisant. Du fast-food gastronomique.

Made in Québec ‘stie, dirait Elvis Gratton.