Générale

Marins d'eaux glacées

En direct du Sedna, je viens de recevoir des nouvelles de mes deux potes marins avec qui je patine j’allais patiner occasionnellement. Notre séance de ce soir est annulée à cause de la tempête mais il en faudrait davantage pour les garder à l’intérieur. Un extrait d’un loooooong courriel:

« Vent nord ouest, 15 à 20 noeuds. Parfois une bonne puff à 25. Il fait -9 celsius dans le Vieux Port. Je rentre d’une promenade à ski de fond dans de la poudreuse à rendre ternes toutes les plus belles cartes postales au monde. J’ai trouvé des skis et des bottes de télémark juste à mon pied. Du simonac de beau stock, dans les entrailles du bateau. Qu’est ce que c’est donc que ce voilier au fond duquel on trouve des skis ? Qui sont ces canards qui naviguent dans les glaces ? Et qui malgré tout, m’ont pourtant l’air assez sains d’esprit… Je voulais juste vous dire que de là où je regarde l’hiver passer sur Montréal, une tempête de neige, ce sera toujours un cadeau du ciel. Le nord ouest nous arrêtait net, Ricky et moi, tantôt dans certaines puffs. Du grand bon air, en direction du canal. Je vous parie que bientôt on ira revirer jusqu’au Lac St Louis. On a longé le Vieux Port, vers le sud ouest, longé le gros cul des gros porteurs qui sont au fond du port Y a de la belle poudrerie qui court sur le Fleuve.

Je vais vous souhaiter une excellente année à tous. Et de la santé !! Prenez soin de vous ! Il y a tant de choses à faire ! Il nous faut réinventer nos vies les copains. On a pas le choix. Tous ceux qui parmi vous ont complété leur cinquième année sont en âge de comprendre ça. Mais ça se fait. Et c’est de santé !

Je vous embrasse tous, à bientôt,

Jony. »