Générale

Ménopause, suite et... pause

La chicane est prise dans mon journal préféré et je suis plutôt ravie d’avoir parti le bal. Hier, la Dr Sylvie Demers répondait aux attaques de la diététiste Louise Lambert Lagacée qui faisait suite à cette entrevue accordée au sujet de la ménopause et de son traitement chaotique.

Si vous vous êtes procuré le livre du Dr Demers, ses références (59 pages!) sont disponibles ici.

***

Ça y est, j’ai fait le saut. Après avoir regardé mes flacons d’hormones bio-identiques durant 2 semaines, après avoir passé la journée avec VLB en me tenant aux cadres de porte à cause du tournis, j’ai décidé de les prendre. Le lendemain, plus de tournis, gros dodo, parti bobo.

Seulement le tiers des femmes souffrent de bouffées de chaleur. La panoplie de symptômes est vaste, la misère aussi si je me fie à l’abondant courrier reçu depuis que j’ai parlé du livre du Dr Demers. Même les médecins ne comprennent pas toutes les subtilités des montagnes russes hormonales.

Je vis au présent, je suis pro péridurales, morphine sur mon lit de mort et homéopathie au besoin. Après avoir étudié les arguments des deux camps, essayé l’acupuncture religieusement (avec un certain succès), le trèfle rouge et le lait de soya, j’ai pris ma décision avec mon homéopathe (pro hormones bio-identiques) et mon médecin (hyper grano) qui m’a dit: « Prendre ça ou des anovulants, c’est pas plus mal« .

Et je ne parle pas des antidépresseurs qu’on a voulu me prescrire non plus… Mais il est vrai que je n’ai pas essayé la crème budwig de LLL.