Générale

Randonue

Si je pouvais me balader au soleil, si je n’attirais pas les moustiques, si je n’étais pas si frileuse, et surtout, si j’étais as-su-rée de ne rencontrer personne, même pas un ours, sur mon chemin, j’aimerais bien m’y risquer.

Interdite depuis le mois d’avril dernier dans le canton de Appenzell en Suisse (200 francs d’amende), c’est une activité qui se pratique même l’hiver! Consultez la liste des précautions à prendre ici. M’en donnerez des nouvelles. De quoi mettre Kanuk en faillite.

Mais la vue est si belle…

Photo: Wadi Mudjiib (2007)