Générale

Récupération politique?

J’en doute.

« Chaque jour, des gens tombent malades et meurent. C’est triste, mais ce n’est pas une urgence […] Personne ne s’en souviendra dans trois mois. » (L’ancien directeur de campagne de Stephen Harper, Tom Flanagan, émission « Power and Politics » sur CBC, le 3 novembre 2009)

Chantal Hébert en a parlé ce matin à Radio-Canada comme d’une véritable bombe à retardement pour le gouvernement conservateur si jamais le virus gagnait la course contre la vaccination. Apparemment, les conservateurs ne croyaient pas à la sévérité de la pandémie, un vaste complot ourdi par l’association médicale canadienne et le lobby des pharmaceutiques. Et voilà pourquoi nous n’avons pas été vaccinés en septembre.

Mais si on se réfère aux récentes élections municipales, il en faudra probablement davantage pour que le gouvernement Harper ne soit pas réélu. Comme dit Flanagan, personne ne s’en souviendra dans trois mois.