Générale

Tag littéraire (suite...)

Du côté de chez Daniel, la tag se poursuit.

Et l’oncle Pipi, un autre littéraire, m’a fait parvenir ses réponses que je partage ici.

Chère sœur gaspésienne, Cette fois, je ne me défile pas… 1. Plutôt corne ou marque-page? Plutôt marque-page. Peu de vrais signets, mais des reçus d’épicerie, des billets de train ou de vieilles correspondances de métro, comme celle trouvée récemment dans un roman de Jacques Poulin. 2. Un livre en cadeau? Oui. Je l’offre toutefois en ayant la délicatesse de ne pas trop communiquer mon enthousiasme et l’humilité de ne pas chercher à imposer mes préférences. 3. Lis-tu dans ton bain? Non. J’écoute la radio, question d’entretenir ma boulimie d’information. 4. As-tu déjà pensé à écrire un livre? J’ai commis ce doux délit plus d’une fois. Je ne rêve que du prochain. 5. Que penses-tu des séries de plusieurs tomes? Je me dis que l’auteur n’a pas eu le temps de faire court…. 6. As-tu un livre culte? Peut-être L’écriture ou la vie, de Jorge Semprun. Le plus vivant des livres sur la mort. 7. Aimes-tu relire? Non. Il me reste trop de livres à découvrir. Je souris quand j’entends des m’«as-tu-lu» m’annoncer qu’ils «reliront» leurs classiques cet été. Menteurs! 8. Rencontrer ou ne pas rencontrer les auteurs des livres qu’on a aimés? Rencontrer, dans un cadre professionnel. Je pense à cet instant au privilège que j’ai eu d’interviewer Anne Hébert. Quelle joie! Ce n’est pas toujours le cas, hélas! Ce mot d’Arthur Koestler nous le rappelle : «Vous venez voir l’écrivain? Méfiez-vous, c’est décevant… C’est comme si, après avoir mangé le foie gras, vous rencontriez l’oie en personne.» Question : que fait-on quand cette oie n’est plus une oie? Et qu’on la «pratique» (à distance) depuis 25 ans? 9. Aimes-tu parler de tes lectures? Très peu. Le silence et la lecture vont de pair. 10. Comment choisis-tu tes livres? Mon métier me permet de recevoir les programmes de parution des principaux éditeurs. Ça aide… Je m’en remets aussi parfois au jugement de quelques chroniqueurs, pas nécessairement des critiques littéraires. Josée, par exemple. 11. Une lecture inavouable? Aucune. 12. Des endroits préférés pour lire? Le train et l’avion. Bref, loin de l’ordi et du téléphone. 13. Un livre idéal pour toi serait? Celui qui m’éblouit par l’écriture et qui me donne de l’espoir. 14. Lire par-dessus l’épaule? Bien sûr. 15. Télé, jeux vidéos ou livre? Livre. Télé ouverte pendant Wimbledon, Roland-Garros ou Flushing Meadows. 16. Lire et manger? Le Devoir et La Presse. Je serai le dernier à préférer le papier. 17. Lecture en musique, en silence, peu importe? En silence. Ou avec une musique douce, peu importe. 18. Lire un livre électronique? Jamais. 19. Le livre vous tombe des mains: aller jusqu’au bout ou pas? Je me donne le droit de le délaisser, sans culpabilité. 20. Qu’arrive-t-il à la page 100? Cela n’a que peu d’importance. Surtout si l’écriture me séduit. 21. Un livre que tu donnerais à ton pire ennemi? Le Secret. Amitiés, Pierre

Et je retourne à Mlle V., cette délicieuse blogueuse, une découverte de ma maman. Je me délecte…