Club de lecture

5 livres à lire en vacances

On profite du soleil pour faire un brin de lecture!


 

Cet été-là, Véronique Olmi, Grasset
288 pages, 29,95?$

Souvenirs de vacances
Une jolie maison de vacances en Normandie un 14 juillet. Chaque année, une bande d’amis se retrouve pour la fête nationale. Au pro­gramme, baignades et tennis, martinis et feux d’artifice. Cet été-là, un étrange inconnu renvoie chacun à ses secrets. L’auteure démonte peu à peu ce décor idyllique pour en dévoiler l’envers fait de «derniers soirs, d’amours qui meurent, d’enfants qui grandissent tout seuls». Un récit qui vient jouer dans nos propres souvenirs de vacances dans des maisons de bord de mer…


 

Voyage léger, éditions La Peuplade
226 pages, 21,95$

Retour à l’essentiel
Mélissa Verreault, journaliste au magazine Urbania, aime voyager léger. Elle le prouve dans ce premier roman tout en finesse. Une jeune femme, Ariane, est en plein désarroi à l’heure des choix. Elle jette quelques effets dans sa précieuse valise rouge – cadeau de son père – et s’enfuit. Plutôt que d’attraper le premier avion pour n’importe où, elle se réfugie dans un hôtel de sa ville. Errant dans un quartier inconnu, elle repasse les événements marquants de sa vie, autant les bonheurs de l’enfance que les failles de son couple, et croise des étrangers qui la ramènent à l’essentiel. Une auteure à suivre…


 

Dôme, tomes 1 et 2
Albin Michel, 32,95?$ chacun.

Prison invisible
L’air est vicié, les avions déboussolés, les familles disloquées… Rien ne va plus à Chester’s Mill, petite ville du Maine soudain recouverte d’un dôme de verre. Le mal s’est incrusté dans l’ADN des habitants et des institutions. Stephen King nous raconte, avec un plaisir évident, cette apocalypse d’une Amérique en perte de sens. De ce livre vous sortirez… la peur au ventre.


 

Carnets d’une désobéissante, Stanké
128 pages, 22,95?$

Carnets d’une déso­béissante
Une bouffée d’air frais dans la touffeur du cynisme ambiant. Au tournant de la cinquantaine, la journaliste et chroniqueuse Geneviève St-Germain, bien connue pour ses coups de gueule et son franc-parler, a vu ses certitudes et sa superbe voler en éclats. La vérité, la sienne, devait surgir. Il en allait de sa vie. Dans ce journal intime, elle n’épargne ni elle ni personne – des personnalités médiatiques se reconnaîtront –, mais tente le pardon, découvre sa foi en Dieu. Et puis jaillit la lumière : l’indocile a trouvé sa voie spirituelle.


 

Des mets & des mots (p. 90), Les Intouchables
24,95?$.

Un si bon livre?!
Les mets se dégustent, les mots se savourent. La conjugaison des deux a donné vie à un roman-recettes tout à fait délicieux, de l’auteur Pierre Szalowski et du chef Giovanni Apollo. Leur roman-recettes à l’eau de rose, Des mets & des mots, on le lit d’une traite un jour de pluie en sirotant… l’un des chapitres.

Framboises comme un mojito – 125 ml (1/2 tasse) de yogourt nature – 30 ml (2 c. à soupe) de sucre – 6 feuilles de menthe, hachées 500 ml (2 tasses) de framboises – 60 ml (1/4 tasse) de rhum blanc – 500 ml (2 tasses) de soda tonique

Dans un bol, mélanger le yogourt, le sucre et trois feuilles de menthe. Verser au fond des verres de service. Dans un autre bol, mettre les framboises, le rhum et les trois autres feuilles de menthe. Mélanger délicatement et remplir chaque verre de yogourt. Couvrir de soda tonique bien froid et servir. Donne quatre portions.