Club de lecture

Coeur de pirate : sa vie en 5 livres

Pendant le Festival de jazz de Montréal, elle interprétera son album de reprises en anglais créé pour la série Trauma. En attendant, elle révèle ses coups de coeur littéraires.

Photo : Maude Chauvin

Photo : Maude Chauvin

bringing-up-bebeBringing up bébé (2012)

J’avais peur de lire certains ouvrages sur la maternité, mais celui-ci m’a rassurée. Entre biographie et anthropologie (amateur, quand même), Pamela Druckerman explique avec une écriture pleine d’humour comment les Français élèvent leurs enfants. J’y ai trouvé de nombreux conseils pour entreprendre mon rôle parental dans le calme et la sérénité. L’auteure aborde aussi le phénomène sociologique de l’enfant-roi en Amérique et les méthodes de la psychanalyste Françoise Dolto, encore appliquées en France.

cercle-claraLe cercle de Clara (1997)

Ma tante – Martine Desjardins – est principalement écrivaine et collaboratrice à L’actualité. C’est elle qui m’a transmis l’amour de la lecture en m’initiant très jeune aux classiques. Le cercle de Clara est son premier roman. Au fil d’une série de lettres et de bribes de journal intime, on découvre la Clara du titre, qui vit en Nouvelle-Écosse en 1895. Elle est mariée à un botaniste nettement plus âgé qu’elle et dont elle subit la jalousie et les colères. Un roman journal épistolaire captivant et tordu à ajouter à votre valise de vacances !

lolitaLolita (1955)

Quand un livre me passionne, c’est parce qu’il me raconte une histoire. Comme si le narrateur me parlait directement. C’est le cas de Lolita, célébrissime roman dans lequel Humbert Humbert relate son désir pour la fille de la femme qu’il a décidé d’épouser (eh ouais). S’ensuit un périple à travers les États-Unis qui nous montre l’Amérique des années 1940. Un classique signé Vladimir Nabokov un peu tragique, mais qui vaut d’être lu.

 

attrape-coeursL’attrape-cœurs (1951)

J.D. Salinger est l’un de mes auteurs préférés. Je crois que ce livre mythique interpelle tous les adolescents, et ce, encore aujourd’hui. Ça raconte l’histoire de Holden Caulfield, qui se réfugie à New York après s’être fait renvoyer du collège. À la suite du succès de son roman, l’auteur s’est retiré de la vie publique, sans toutefois arrêter d’écrire, jusqu’à son décès, en 2010. J’aime que le narrateur, Holden, qui utilise des expressions assez colorées, entretienne un réel dialogue avec le lecteur. Jugé trop provocateur, L’attrape-cœurs a même déjà été banni aux États-Unis.

le-passeurLe Passeur (1993)

J’ai lu ce roman de Lois Lowry en première secondaire, et il m’a bouleversée. Le passeur, c’est Jonas qui, dans un monde du futur sans couleurs ni émotions, est sélectionné pour être le prochain Dépositaire de la Mémoire, rôle qui exige de connaître tout ce qui est arrivé dans le Passé. Il découvre alors toute une époque révolue de couleurs, de sentiments, de guerres et de violences. Troublé, il sera ensuite attiré par l’Ailleurs, là où toutes ces choses existent encore.